Menu

Godet désileur EmilyPrémix-Mélodis optimise la distribution des concentrés

Prémix-Mélodis optimise la distribution des concentrés

Le constructeur spécialisé en outils d’élevage Emily a présenté son nouveau système de distribution d’aliments du bétail au Sima. Prémis-Mélodis charge la juste dose de concentrés dans le godet désileur, sans avoir à descendre du tracteur.

 
Prémix-mélodis
Le Prémix-mélodis pèse et charge la dose exacte de concentrés par godet. (©Emily)

Le Sima a été l’occasion pour le constructeur Emily de présenter Prémix-Melodis. C’est un système interconnecté destiné à la simplification de la distribution des aliments des bovins. Cet outil est composé de deux interfaces (un système de pesée embarquée dans la cabine et un ordinateur équipé d’un logiciel de rationnement), d’un godet désileur et d’une trémie mélangeuse.

A partir d’une recette élaborée par l’éleveur, selon la taille du troupeau et le volume du godet, le logiciel Optifeed calcule automatiquement la ration à préparer en nombre fini de godets. « Plus de chargements incohérents, l’éleveur gagne une réelle précision dans la distribution, et du temps non négligeable», explique Bernard Alegoet, le directeur général d’Emily. Les pesées se font aux dix grammes près. Optifeed peut calculer jusqu’à dix recettes différentes. Les informations sont directement transmises au terminal de commandes par wifi ou clef Usb.

Pesée aux 10 grammes près

Le fonctionnement est relativement simple et rapide. L’éleveur sélectionne la ration à distribuer à partir du terminal de commandes dans l’engin porteur. Celui-ci transmet à l’utilisateur le poids des matières premières (maïs, herbe, paille et compléments alimentaires) qu’il devra charger dans son godet désileur mélangeur Mélodis. Ce pesage se fait en dynamique au pied du silo. Préalablement, le terminal aura également transmis la recette correspondante à l’automate qui pèsera les compléments alimentaires et les mélangera dans la trémie située au pied des silos (céréales, soja, minéral, sel…). Une fois que la trémie de la mélangeuse est prête, l’éleveur positionne le Mélodis sous la vis de la trémie (moins de 10m de distance) pour incorporer les compléments alimentaires dans le godet.

« Ainsi, l’éleveur peut distribuer le mélange à son troupeau sans être descendu une seule fois de l’engin porteur. Il n’y a aucun gaspillage d’aliments précieux et coûteux », ajoute Bernard Alegoet en précisant que ce système sera disponible d’ici le mois de septembre.

Réagir à cet article

Sur le même sujet