Menu

L'actu d'ArvalisCive : l'espèce et l'itinéraire technique sont les clés d'un bon rendement

Malgré les aléas climatiques sur les deux années d’essais, les observations et résultats obtenus donnent de premiers enseignements. (©Arvalis-Institut du végétal)
Malgré les aléas climatiques sur les deux années d’essais, les observations et résultats obtenus donnent de premiers enseignements. (©Arvalis-Institut du végétal)

La proportion de cultures intermédiaires à vocation énergétique (Cive) étant grandissante dans les plans d’approvisionnement des méthaniseurs, la coopérative Oxyane a engagé des actions pour bâtir des références régionalisées sur leur production afin d’accompagner les producteurs. Malgré des aléas climatiques sur les deux années d’essais, il est possible de formuler les premières préconisations sur les itinéraires techniques pour les Cive d’hiver et d’été.

La coopérative Oxyane a conduit, en 2019 et 2020, des essais de Cive d’hiver et d’été, sur six parcelles, sous forme de bandes, sur les départements de l’Ain et de l’Isère. Ils ont été réalisés en conditions « agriculteurs », c’est-à-dire sans imposer un itinéraire technique.

Aléas climatiques et rendements variables selon l’espèce et les sites

Cive d'hiver

La campagne de Cive d’hiver 2020 a cumulé plusieurs difficultés météorologiques. Tout d’abord, le mois d’octobre 2019 a été très pluvieux, ce qui a retardé les semis à fin octobre : seulement trois parcelles ont été semées sur les six prévues. Ensuite, le printemps 2020 a été sec, ce qui a pénalisé les Cive du fait des faibles quantités d’eau disponibles pour la plante ainsi que pour la valorisation de l’azote. Le deuxième apport d’azote n’a probablement pas été valorisé.

Malgré cela, le rendement moyen constaté sur l’ensemble des modalités testées est de 22 tonnes de matières brutes par hectare (soit 5,5 t MS/ha environ). La variabilité des rendements entre les sites est importante, allant du simple au triple. Les rendements des seigles hybrides sont pénalisés pour cette campagne, peut-être en raison d’un semis trop tardif. D’autres modalités plus précoces se sont montrées plus intéressantes comme les seigles Su Performer ou D. Rubin. Les mélanges intégrant des légumineuses ne pénalisent pas le rendement et sont productifs.

Une date de récolte plus tardive pour certaines modalités aurait pu être envisagée, au vu des teneurs en matière sèche relativement faibles (21 à 29 %), mais avec un impact sur la culture suivante.

 Rendements (en t MS/ha – échelle de gauche) et proportion de matière sèche (en % MS – échelle de droite) des CIVE d’hiver testées durant la campagne 2019/20 à Grenay (38)
Rendements (en t MS/ha – échelle de gauche) et proportion de matière sèche (en % MS – échelle de droite) des Cive d’hiver testées durant la campagne 2019/20 à Grenay (38). (©Arvalis-Institut du végétal)
 

Les Cive ont été semées le 30 octobre 2019 et récoltées le 13 mai 2020 et elles ont reçu un apport de 90 kg N/ha.

Dans la continuité de ces essais, la coopérative Oxyane a semé, à l’automne 2020, cinq parcelles d’essais de Cive d’hiver dans le cadre du projet Recital.

Cive d'été

Les deux campagnes de Cive d’été ont permis de mettre en avant la forte variabilité des rendements obtenus. Les conditions sèches des mois de juillet 2019 et 2020 sont l’un des facteurs explicatifs de ces résultats. Ainsi, les semis 2019 ont été parfois trop tardifs (fin juillet à début août). Et en 2020, les chantiers ont été perturbés par l’évacuation tardive des pailles.

L’année 2020 a connu un mois d’août moins généreux en pluie que 2019. De plus, un arrêté préfectoral sur l’Isère interdisait l’irrigation des intercultures. Ainsi, sur la majorité des sites d’essais, la levée n’a eu lieu que fin août en 2020. Par conséquent, les couverts étaient insuffisamment développés pour être récoltés. Un seul site, ayant bénéficié d’un orage juste derrière le semis, a pu l’être. Le rendement moyen constaté est de 22 et 27 tonnes de matières brutes par hectare (3 à 8 t MS/ha) respectivement en 2019 et 2020. Les matières sèches varient de 17 à 30 %. Les sorghos multicoupes et biomasses ainsi que les maïs précoces sont intéressants. Quant au mélange Méthani20.couv, il obtient de bons rendements les deux années.

Rendement (en t MS/ha) de différentes espèces de CIVE d’été évaluées en 2019 sur deux sites d’essais de Rhône-Alpes
Rendement (en t MS/ha) de différentes espèces de CIVE d’été évaluées en 2019 sur deux sites d’essais de Rhône-Alpes. (©Arvalis-Institut du végétal)
 

Les Cive ont été semées le 8 juillet et récoltées le 30 septembre ou le 1er octobre 2019.

Les premières conclusions et préconisations

Malgré les aléas climatiques sur les deux années d’essais, les observations et résultats obtenus donnent de premiers enseignements.

Poids de la période de culture et de la précocité de l'espèce en Cive d'hiver

Pour les Cive d’hiver, les espèces recommandées sont le seigle, pur ou en mélange avec des légumineuses (80 %/20 %), et le triticale. Il est également préférable de choisir des espèces résistantes à la JNO, avec une faible sensibilité au gel, précoces et avec une bonne notation vis-à-vis de la verse. 

La date de semis est autour du 15 septembre. Comme pour les Cive d’été, une fertilisation d’au moins 60 unités est préconisée, avec un premier apport le plus tôt possible en sortie d’hiver. Lorsque la culture atteint 30 % de MS, la récolte peu débuter. Le stade chute des étamines est un bon repère.

Cive d'été : les sorghos et le maïs se démarquent

En Cive d’été, les espèces de sorghos multicoupes ou biomasses, ainsi que de maïs précoces, se démarquent et sont donc recommandées. Les variétés à cycle court (90 à 120 jours) et résilientes au sec et à la verse sont idéales.

Par ailleurs, le semis doit se faire au plus proche de la moisson et avant le 14 juillet pour atteindre le bon stade de récolte (1 200 degrés jour en moyenne entre le semis et la récolte). Une fertilisation d’au moins 60 kg N/ha est conseillée. Enfin, la récolte doit se faire avant les premières gelées et lorsque la culture a atteint 30 % de MS.

Réagir à cet article

Sur le même sujet