Menu

ClaasUne croissance à deux chiffres en 2021 malgré l'épidémie de Covid-19

2021 a été l'année de lancement de la moissonneuse-batteuse Claas Trion. (©Claas)
2021 a été l'année de lancement de la moissonneuse-batteuse Claas Trion. (©Claas)

Claas a présenté son bilan pour 2021 lors d'une conférence de presse le 16 décembre dernier. Un bilan très positif, avec une croissance qui frôle les 19 % par rapport à 2020. (Article paru le 20/12 à 16h22)

Malgré la pandémie et les difficultés d'approvisionnement, 2021 est un bon cru pour Claas. En effet, la marque annonce un chiffre d'affaires qui atteint presque les 4,8 milliards d'euros, soit 18,7 % de plus qu'en 2020. Pour l'exercice 2022, le constructeur allemand mise sur une demande stable dans les principales régions de distribution. Thomas Böck, président directeur général du groupe Claas précise que la marque a « atteint dans toutes les régions du monde une croissance à deux chiffres et une nette amélioration de la rentabilité ».

Claas continue son développement à l'international

Les dépenses consacrées à la recherche et au développement ont atteint 262 millions d'euros en 2021 (contre 237 millions en 2020). Cette somme est essentiellement axée sur les nouvelles architectures électroniques et la numérisation des processus agricoles.

Les investissements en biens corporels sont également restés élevés avec 138 millions d'euros (contre 131 millions en 2020), notamment avec la réouverture de "l'usine du futur" pour la production de tracteurs au Mans

L'usine de production de tracteurs du Mans a été inaugurée en mai 2021
L'usine de production de tracteurs du Mans a été inaugurée en mai 2021 (©Claas)

À la suite de cette réouverture, Claas a également inauguré la deuxième phase de modernisation de l'usine de production de moissonneuses-batteuses d'Harsewinkel. Ces deux usines utilisent désormais des systèmes de transport sans conducteurs, qui permettent d'augmenter la flexibilité et l'efficacité. Claas a aussi augmenté ses capacités de production de son usine de Krasnodar, en Russie, où quatre fois plus de moissonneuses-batteuses sont produites qu'il y a cinq ans.

Les objectifs pour 2022

Face à l'annulation d'Agritechnica 2022, l'objectif de Claas est de garder le contact avec les clients. Cela se fera par des événements plus localisés, qui réunissent moins de personnes que les traditionnels salons. Cela permettra tout de même de présenter des nouveautés malgré l'absence des salons nationaux et internationaux.

La transformation numérique est aussi un sujet d'actualité traité par Claas, avec la transition numérique des machines, l'automatisation des chaines de production, mais aussi l'augmentation de la cybersécurité face à l'augmentation du risque de cyber-attaques. 

Parmi les objectifs affichés, on trouve aussi l'amélioration de la chaine logistique, en évitant les pénuries face aux prix élevés des matériaux, et en respectant au maximum les délais de livraison des machines.

Des investissements en France récompensés

Lors de cette conférence de presse, Claas s'est vu remettre le prix Choose France, catégorie cohésion et solidarité par Frank Riester, ministre délégué auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères, chargé du commerce extérieur et de l'attractivité. Ce prix récompense les investisseurs étrangers et leur participation au plan France Relance.

Remise du prix Choose France à Thomas Böck par Frank Riester
Remise du prix Choose France à Thomas Böck par Frank Riester. (©Terre-net Média)
 

Réagir à cet article

Sur le même sujet