Menu

[Agrivoltaïsme] La canopée agricoleCultiver tout en produisant de l’énergie : un premier site TSE en Haute-Saône

Le site pilote d'Amance a été inauguré en septembre 2022. (©TSE)
Le site pilote d'Amance a été inauguré en septembre 2022. (©TSE)

Le premier site pilote agrivoltaïque de TSE vient d’être inauguré en Haute-Saône. Installé sur une exploitation céréalière, il va permettre de produire de l’énergie tout en maintenant la production agricole. Des essais agronomiques seront menés pour voir les effets de cette installation sur les différentes cultures implantées.

Le producteur d’énergie solaire TSE vient d’inaugurer à Amance, en Haute-Saône, son premier site pilote agrivoltaïque pensé pour les grandes cultures. Baptisée "La canopée agricole", « cette ombrière est équipée de panneaux solaires rotatifs installés à 5 m de hauteur ». Elle produit une puissance de 2,4 MWc « soit l’équivalent de la consommation de 1 350 habitants », explique le producteur d'énergie solaire.

Des câbles garantissent une faible emprise au sol (0,5 % avec 27 m entre deux poteaux) afin de permettre aux engins agricoles, que ce soit tracteur, moissonneuse-batteuse ou encore pulvérisateur, de passer en dessous. L’agriculteur peut ainsi conserver le même usage de son sol et ses pratiques culturales.

Un pulvérisateur sous la canipée
Un pulvérisateur peut passer sous l'ombrière. (©julienbrustudio)

Ce projet couvre une surface de 3 ha sur une exploitation comptant 850 hectares et 150 bovins allaitants. L’ombrière est installée sur plusieurs types de cultures : du soja, du blé, du seigle fourrager, de l’orge d’hiver, du colza... Grâce à des trackers qui inclinent automatiquement les panneaux solaires suivant l’axe du soleil, la parcelle bénéficie tout au long de la journée d’un ombrage partiel et tournant, permettant de limiter les stress thermique et hydrique.

Des essais agronomiques sont d’ailleurs menés pendant 9 ans en partenariat avec l’Inrae et l’Alliance BFC pour mesurer l’effet de cette ombrière sur les cultures. Il s’agit « d’analyser le comportement agronomique des variétés de plusieurs espèces de grandes cultures sous l’ombrière agrivoltaïque (croissance végétative, biomasse foliaire, activité photosynthétique, productivité...) et d’étudier le rayonnement PAR direct et diffus sous les panneaux photovoltaïques. »

La Canopée agricole
Selon les premières observations, le sol sous l'ombrière est plus frais. (©julienbrustudio)

De premières observations ont déjà été réalisées sur du soja implanté début juin 2022. Martin Lechenet, du service R&D de l’Alliance BFC explique : « le sol sous l’ombrière agrivoltaïque est plus frais et conserve mieux l’humidité. Nous allons poursuivre notre suivi avec les équipes de TSE et mesurer les effets de ces conditions sur le développement du soja, l’idée étant de partager dès l’automne nos premiers résultats avec nos agriculteurs, très en attente de retours techniques sur ces dispositifs innovants ».

Au total, le projet de canopée agricole sera déployé sur 9 autres sites en France.

Les 10 sites pilotes de TSE
Les 10 sites pilotes de TSE. (©TSE)

Chaque projet « repose sur un bail emphytéotique de 40 ans, qui prévoit le versement d’une indemnité partagée entre propriétaire et exploitant ». La construction des sites de Brouchy (80), Souleuvre-en-Bocage (14) et Verdonnet (21), sera lancée d’ici fin 2022, et les autres débuteront en 2023-2024.

Réagir à cet article

Sur le même sujet