Menu

Effectifs de bovinsLe nombre de génisses augmente dans les élevages français

Le nombre de génisses augmente dans les élevages français

D’après la Bdni, les effectifs nationaux de bovins sont en augmentation cette année, notamment en génisses laitières de moins d’un an et en jeunes vaches allaitantes.

Après la forte décapitalisation du troupeau français en 2011 et 2012, l'effectif de bovins début 2014 est proche du niveau connu deux ans auparavant. (©Idele/Bdni)

Selon la dernière publication de l’institut de l’élevage établie à partir de la base de données nationales d’identification (Bdni), le troupeau français semble s’accroître sur le premier trimestre 2014, sans tout de même atteindre les effectifs élevés de 2011. Sur la production du mois de mars 2014, il ressort que l'ensemble du cheptel bovin de la ferme France s’établit à 19.120.129 animaux, pour une augmentation sur un an de 81.244 animaux (+ 0,43 %), et une hausse sur un mois de 20.576 animaux (+ 0,11 %).

Effectifs de femelles au : 01/03/2014

 

 

Effectifs

A/A-1 (effectifs)

A/A-1 (%)

Lait

 

 

 

0-6 mois

6-12 mois

12-24 mois

24-36 mois

Plus 36 mois

733.579

532.669

1.182.587

1.112.032

3.313.102

15.187

22.905

7.743

28.714

46.179

2,1 %

4,5 %

0,7 %

2,7 %

1,4 %

Viande

 

 

 

0-6 mois

6-12 mois

12-24 mois

24-36 mois

Plus 36 mois

1.030.089

706.616

1.336.913

1.155.914

4.254.091

- 36.211

- 4.978

- 17.046

49.967

14.486

- 3,4 %

- 0,7 %

- 1,3 %

4,5 %

0,3 %

Source : Idele / Bdni

Le troupeau laitier s’agrandit

Poussés par une conjoncture laitière plus favorable et dans la perspective de l’arrêt des quotas laitiers en 2015, les éleveurs laitiers semblent vouloir agrandir leur troupeau : les génisses de moins de deux ans connaissent une progression régulière depuis 2012. Et le nombre de femelles de races laitières est en augmentation ces trois dernières années.

Effectis de génisses laitières
L'effectif de génisses laitières âgées de 12 à 24 mois augmente sur 2012, 2013 et au 1er trimestre 2014. (©Idele/Bdni)

L’étude régionale montre une forte augmentation (+ 3,5 %) du nombre de femelles laitières de plus de deux ans en Bretagne, Pays de Loire, Nord-Pas-de-Calais et Franche-Comté, tandis que l’Aquitaine, le Poitou-Charentes ou l’Auvergne semblent plutôt réduire les effectifs.

Plus de vaches, moins de génisses allaitantes

La décapitalisation du troupeau allaitant en 2011-2012 a entraîné des soubresauts dans les cheptels des éleveurs de bovins viande. Le nombre de femelles allaitantes de plus de deux ans est nettement remonté au premier trimestre 2014 (+ 4,5 %). Néanmoins, le nombre d’élèves est en légère baisse, notamment pour les génisses de moins de 6 mois (- 3,4 %) faute de naissances suffisantes en fin d’hiver. Idem pour les futures reproductrices de moins de deux ans dont le nombre tend à se réduire.

Le nombre de femelles allaitantes de plus de trois ans reste relativement stable par rapport à l’an dernier (+ 0,3 % à 4,25 millions de têtes). Il a plutôt tendance à se réduire en Aquitaine, Midi-Pyrénées et Limousin alors que l’on peut observer de légères hausses en Bourgogne, dans l’Est et le Nord de la France.

Les mâles de races à viande de moins de 18 mois sont en net recul (- 3,3 à - 3,8 %) par rapport à l’an dernier, tandis que le nombre de veaux mâles âgés de plus de six mois issus du troupeau laitier s’accroît de 2 à 6 %.

Réagir à cet article

Sur le même sujet