Menu

Travailleur isoléLa ceinture connectée de Groupama veille sur vous et alerte en cas de pépin !

Groupama propose la ceinture connectée Geosecure pour protéger les agriculteurs qui travaillent seuls. (©Geosecure)
Groupama propose la ceinture connectée Geosecure pour protéger les agriculteurs qui travaillent seuls. (©Geosecure)

Pour protéger les agriculteurs lorsqu'ils travaillent seuls, Groupama a conçu sa ceinture connectée. Elle est géolocalisée et détecte une immobilisation de plus de 10 min ou une chute violente et alerte automatiquement le centre de surveillance qui, après vérification, peut alerter les secours et même les orienter.

 

En agriculture, les travailleurs isolés ne sont pas rares et la situation représente un risque en cas de problème ou d'accident. C'est pour cette raison que Groupama Rhône-Alpes-Auvergne a mis au point la ceinture connectée GeoSecure.

Le principe est simple : l'agriculteur porte la ceinture autour de sa taille, comme n'importe quelle autre ceinture. Parmi les objets testés par l'assureur, la montre et le badge ont paru moins adaptés au panel de producteurs testeurs. Outre le gain en termes de sécurité, il s'agit également de répondre aux obligations du code du travail, qui impose à l'employeur de prendre les mesures nécessaires pour qu'aucun travailleur ne puisse se retrouver seul sans pouvoir signaler sa détresse en cas de souci. 

La ceinture envoie une alerte et la position GPS de la personne

La ceinture est robuste et étanche, elle laisse l'opérateur libre de ses mouvements lorsqu'il travaille et bénéficie d'une autonomie importante. Le système est géolocalisé en temps réel et déclenche automatiquement trois niveaux d'alerte selon la situation :

  1. Chute,
  2. Immobilisation prolongée supérieure à 10 min,
  3. Activation par le porteur via le bouton SOS.

Les alertes sont dirigées vers le centre de téléassistance, disponible 24 h/24 et 7 j/7. Ce dernier est aussitôt chargé de lever le doute en appelant les personnes déterminées auparavant. En cas d'accident, les secours sont immédiatement prévenus et la position GPS sert alors à faciliter l'accès des intervenants, qui gagnent du temps.

Journaliste machinisme

Réagir à cet article

Sur le même sujet