Menu

Holstein / Red-holsteinPascal Massol voit aboutir certaines de ses idées

Pascal Massol voit aboutir certaines de ses idées

Pascal Massol, du Gaec du Bouviale à Alrance dans l'Aveyron, apprécie les barrières et les idées reçues qui tombent...


Pascal Massol (© DR)

Pascal Massol, du Gaec du Bouviale dans l'Aveyron, est le représentant du seul élevage du sud da la Loire dans cette équipe française composée majoritairement de vaches provenant de Bretagne et de l'Est de la France.

Il accompagne sa vache depuis le premier jour, le jeudi de l'Ascension. Parti de chez lui jeudi matin, avec sa voiture et Cepra Rosie dans un van, il a rejoint la première partie du groupe français à Chartres (Eure et Loir), en fin de journée.

 

Objectif Meilleur lot de pays

Pour cet éleveur aux idées bien arrêtées sur la sélection Holstein, "c'est une satisfaction d'être là. D'autant plus quand, comme j'ai pu le faire parfois, tu as participé à bousculer un peu le système". Idem pour la méthode de préparation des animaux. "C'est très professionnel. On fait vraiment du bon travail."

Avec un parcours atypique et des relations entre groupes d'éleveurs du Sud et de l'Est pas toujours au beau fixe, il avoue que s'il est venu sans appréhension particulière,  il "a été agréablement surpris par le relationnel qui s'est vite instauré au sein du groupe. Il y a vraiment une bonne ambiance et un bon état d'esprit qui y règne. Nous avons été reçu comme des princes à Verdun", souligne-t-il.

Côté vaches, pour Pascal Massol, "si deux ou trois vaches du lot français peuvent se placer, sa force est la qualité du lot. L'objectif pour nous, c'est la compétition par lot de pays" pense le sélectionneur aveyronnais.