Menu

Contenu réservé

PatrimoineDébloquer les comptes bancaires d’un défunt

Débloquer les comptes bancaires d’un défunt

Lorsqu’elle apprend le décès d’un client, la banque bloque ses comptes. Il est toutefois possible au conjoint et aux héritiers de débloquer certaines sommes.

Chéquier
Attention, si la banque n’est pas informée du décès de son client, les prélèvements automatiques et les frais bancaires restent actifs. (©Terre-net Média)
Dès qu’une banque est informée du décès de l’un de ses clients, elle bloque tous ses comptes individuels. Les dépenses engagées avant le décès sont honorées, en utilisant les sommes disponibles. En revanche, les dépenses contractées après la date du décès sont automatiquement bloquées. De même, les procurations sur les comptes de la personne décédée prennent fin le jour du décès. Dès lors, il devient impossible de retirer de l’argent ou d’effectuer des opérations. Attention, si la banque n’est pas informée du décès de son client, les prélèvements automatiques et les frais bancaires restent actifs. Il importe donc de lui remettre très rapidement une copie intégrale de l’acte de décès, en mains propres ou par courrier recommandé avec accusé de réception. L’acte de décès peut être obtenu gratuitement auprès de la mairie du lieu de décès ou du lieu de résidence du défunt. Le notaire en charge de la succession peut également prévenir la banque en l’absence d’héritiers ou si ces derniers ne font pas la démarche de contacter la banque eux-mêmes.

Comptes joints

564

Vous avez lu 35 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Bénéficiez de Web-agri en PRO pendant 7 jours gratuitement

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Sur le même sujet