Menu

FormationVivea fête ses 20 ans et forme 160 000 agriculteurs chaque année

Le fonds d'assurance formation des agriculteurs et agricultrices, Vivea, a 20 ans. « Deux décennies de mobilisation et de projets au service du développement des compétences des chefs d'entreprise agricole pour assurer la pérennité des exploitations », résume Marianne Dutoit, sa présidente depuis 2017.

« Vivea est aujourd’hui bien implanté dans le paysage de la formation agricole. Structurellement unique en Europe, le fonds d’assurance formation des entrepreneurs du vivant démontre chaque jour son adaptabilité  et sa détermination à répondre aux enjeux actuels et futurs », met en avant l'organisme dans un communiqué. « Nous avons réussi à convaincre que se former est un investissement », insiste la présidente de la FNSEA Christiane Lambert, qui a présidé le fonds d'assurance formation pendant 12 ans, de 2005 à 2017.

Vivea propose des « dispositifs de formations très variés », basés sur les « besoins des chefs d'exploitation » et en lien avec le « contexte » agricole, actuel et futur, français, européen et mondial, en constante évolution. Les derniers venus compléter l'offre portent sur la compétitivité des exploitations, la multiperformance, les aléas climatiques, les gestion des risques, le bien-être animal, le management, la biosécurité, le renouvellement du Certiphyto... La structure « accompagne, via des comités régionaux et territoriaux, les organismes de formation » pour qu'ils développent une offre adaptée, assurant non seulement « la pérennité des entreprises » mais aussi leur « viabilité et vivabilité ».

Assurer « pérennité, viabilité et vivabilité des entreprises »

Depuis 2001, « 6 plans stratégiques ont été mis en œuvre ». Celui pour 2021-2026 s'articule autour de 5 axes :

  • conforter la position du chef d’entreprise,
  • créer de la valeur,
  • préserver l’environnement, le climat et le bien-être animal,
  • améliorer l’efficacité et la qualité de vie au travail,
  • déployer les solutions digitales. 

Rappelons que Vivea est « un fond mutualisé mis en place par la profession agricole et créé par convention entre quatre syndicats représentatifs (la FNSEA, Jeunes Agriculteurs, la Confédération paysanne et la Coordination rurale) et deux organisations agricoles à vocation générale (l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture ou APCA, et la Confédération nationale de la mutualité, de la coopération et du crédit agricole ou CNMCCA) ».

Ses missions principales sont :

  • mutualiser les contributions formation des chefs d’entreprise agricole,
  • financer les formations,
  • anticiper et analyser les besoins en compétences,
  • développer et assurer une offre de services de qualité,
  • mobiliser les cofinancements nationaux et européens.

Réagir à cet article

Sur le même sujet