Menu

Coopératives agricolesEuralis et Celpa fusionneront le 1er septembre prochain

Le 20 mars dernier, la coopérative des éleveurs des Pyrénées-Atlantiques (Celpa) et Euralis ont annoncé leur fusion. Elle sera effective le 1er septembre 2015. Ce sera l’occasion pour ces deux coopératives de renforcer et développer la filière bovine dans les régions du sud-ouest de la France.

Le vendredi 20 mars, le conseil d’administration de la coopérative des éleveurs des Pyrénées-Atlantiques (Celpa) a voté à 98 % la fusion avec Euralis. Cette coopérative compte 3.000 adhérents éleveurs de bovins du sud-ouest et est déjà présente dans l’alimentation animale avec sa filiale Sanders Euralis. Quant à Celpa, la coopérative compte 450 adhérents et a commercialisé en 2014, 15.000 animaux (taurillons, vaches, veaux). La fusion sera effective le 1er septembre 2015.

Le projet prévoit la préservation et le renforcement de la filière bovine en pérennisant l'activité de naisseurs, naisseurs-engraisseurs et engraisseurs. Ce projet permet également un partenariat avec Renmans (entreprise propriétaire de 320 boucheries en Belgique et de 80 boucheries dans le Nord de la France).

Quant à Jean-Pierre Sallenave, président de la Celpa « cette fusion nous permet de renforcer et développer la valorisation par l’engraissement de bovins blonds d’Aquitaine dans des élevages de la région à destination de marchés haut de gamme ». Pour Christian Pees, président d’Euralis, « cela fait 15 ans qu’Euralis accompagne les éleveurs de la Celpa. Nous avons la conviction forte que nous pouvons renforcer et développer une filière bovine de qualité dans le Sud-Ouest. Il s’agit de créer de nouveaux débouchés pour nos éleveurs et de renforcer la présence de la coopérative auprès des éleveurs de la région ».

Réagir à cet article

Sur le même sujet