Menu

Salon agricole"Marche funèbre" de centaines de producteurs laitiers

Plusieurs centaines de producteurs laitiers venus de toute la France et d'autres pays comme l'Allemagne, la Suisse ou encore la Belgique, ont commencé à se rassembler lundi au salon de l'Agriculture à Paris pour une "marche funèbre" destinée à dénoncer le prix bas du lait.

« Sur le fond, rien n'est réglé à ce jour. On n'a pas eu d'augmentation. 98 % des producteurs de lait perdent de l'argent », a affirmé à l'Afp Pascal Massol, président de l'Association des producteurs laitiers indépendants (Apli) qui a appelé à cette manifestation. « On ne peut pas passer l'année 2010 comme on a passé 2009 », a-t-il ajouté.

Les revenus des agriculteurs ont chuté de 34 % en 2009 en raison du recul des prix agricoles, après avoir déjà baissé de 20 % en 2008. Les éleveurs laitiers sont les plus touchés avec une baisse de plus de la moitié (-54 %) de leurs revenus.

« Il ne devait pas y avoir de débordement », a estimé pour sa part Christian Manauthon, vice-président de cette organisation concurrente du syndicat majoritaire Fnsea. Selon M. Massol, plus d'un millier de producteurs de lait devait traverser à partir de 13H00 le salon de l'agriculture. Le cortège qui devait au départ résonner au son de cloches suisses, devait ensuite se transformer en « cortège funèbre » pour symboliser la détresse de la profession. « L'idée c'est que le silence du cortège funèbre tranche avec le brouhaha ambiant », a expliqué M. Massol.

Les manifestants ont prévu de défiler du Hall 1, où sont regroupées les bêtes d'élevages, au Hall 7 où l'Apli est accueillie par le stand Poitou-Charente, région présidée par l'ex-candidate à la présidentielle socialiste Ségolène Royale. Le cortège devait s'arrêter devant le « ring » où se tiennent les concours des plus belles bêtes.

Des membres de l'Emb (fédération européenne des producteurs de lait) à laquelle appartient l'Apli et l'Organisation de producteurs laitiers (Opl), branche spécialisée de la coordination rurale), syndicat minoritaire, se sont également joints à cette manifestation.

Sur le même sujet