Menu

Contenu réservé

Bilan de santé de la Pac/ production ovineLa contractualisation permettra de majorer les primes de 3 € (version actualisée de l'article publié le 21 janvier 2010)

La contractualisation permettra de majorer les primes de 3 € (version actualisée de l'article publié le 21 janvier 2010)

Trois euros de plus par brebis si les éleveurs entrent dans un dispositif de contractualisation. Tel est l’accord auquel est parvenue l’interprofession ovine et dont se félicite la fédération nationale ovine, émanation de la Fnsea. Une nouvelle circulaire parue dans le bulletin officiel du ministère de l'agriculture décrit les démarches à suivre pour bénéficier de l'aide. Attention, la date de remise des dossiers est fixée au 1er février 2010. En lien, l'article du 14 décembre 2009 sur les mesures de soutien spécifique en productions ovine et caprine. Un arrêté du 18 janvier étend l'accord interprofessionnel.


 (© Terre-net Média)
Le plan Barnier de la fin de 2008, destiné à relancer la production ovine, et prolongé par le bilan de santé de la Pac (article 68), prévoit en complément des nouvelles aides ovines à la brebis, une majoration à la brebis de trois euros. Un accord interprofessionnel signé le six janvier dernier par la fédération nationale ovine définit les conditions à remplir.

Terre-net Média s’est procuré cet accord. Il comporte trois articles

Le premier stipule que l’éleveur percevra une majoration si il « s’engage à commercialiser au minimum 50 % de sa production mise en marché avec au maximum trois opérateurs commerciaux explicitement nommés (opérateur commercial ou abatteur en cas d’apport direct) avec lesquels il a contractualisé ».

0

Vous avez lu 18 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Bénéficiez de Web-agri en PRO pendant 7 jours gratuitement

*Offre sans engagement

Sur le même sujet