Menu

[Paroles de lecteurs] Débat ImPACtonsQuand « 134 incompétents décident de l'avenir de l'agriculture »...

 « Vous mettez des vegans, des verts, des bobos écolos (...) pour animer cette grande foire et le tour est joué : le sort des agris est jeté ! », craint tracteur4. (©Pixabey // Création Terre-net Média)
« Vous mettez des vegans, des verts, des bobos écolos (...) pour animer cette grande foire et le tour est joué : le sort des agris est jeté ! », craint tracteur4. (©Pixabey // Création Terre-net Média)

Après la consultation citoyenne sur le climat, demandez celle sur la politique agricole commune ! Et sans consulter les agriculteurs qui ne sont que 2 sur 134 participants alors qu'ils sont les principaux intéressés ! Pas étonnant que cela passe mal auprès des lecteurs de Terre-net, qui estiment que cette convention ne servira à rien à part dénigrer encore un peu plus les agriculteurs.

 

Jeuneagri  : « On ne peut pas tomber plus bas... Qu'elles vont être les propositions les plus farfelues ? Le retour des bœufs pour tirer la charrue ?? Le bêchage à la main obligatoire le long des habitations ??? »

monique  :  « Moi, j'irais bien décider à Paris de l'avenir de la médecine... (...) »

Décider de l'avenir de la médecine, de la fonction publique, de la SNCF...

le quart du bois :  « Si on pouvait faire la même chose pour la SNCF, EDF, Total..., je veux bien être tiré au sort ! »

Grochat : « Je dirais même pour la fonction publique en général et leurs syndicats. »

« Vont-ils proposer de revenir aux bœufs ? »

bp : « Deux 2 agriculteurs seulement sur 134 citoyens et je serais curieux de connaître leur profil »

tracteur4  : « Vous mettez des vegans, des verts, des bobos écolos (...) pour animer cette grande foire et le tour est joué : le sort des agris est jeté, ils seront habillés pour l'hiver ! »

phil59 : « Une chose est sûre : on va encore s'en prendre plein la g... ! Du gros n'importe quoi !! (...)  »

« on va encore s'en prendre plein la g... ! »

Détritus : « (...) Les politiques veulent nous détruire mais ils n’ont pas le courage de le faire eux-mêmes. Du coup, ils font venir un lot de tueurs à gage pour ne pas se salir les mains... (...) »

Pipo : « Des incompétents tirés au sort pour décider de la façon dont le secteur agricole doit mourir ! »

vd : « Tirés au sort ?! Comme les 150 participants à la Convention citoyenne pour le climat qui ne représentent que la gauche écolo et ses copains farfelus de LREM ! Leur seule préoccupation : les élections présidentielles de 2022 et leur avenir politique, mais pas celui du pays qui décline encore plus vite que je ne l'aurais pensé ! (...) »

Terminé : « Typique du gouvernement Macron. Tout le monde donne son avis mais personne ne veut rémunérer à sa juste valeur le secteur primaire, laissé à l'abandon par l'exécutif. (...) »

nanard3 : « Je propose plutôt qu'on tire au sort un groupe de citoyens pour réformer la politique. »

Et une convention citoyenne pour réformer la politique en général ?

« Cette consultation ne débouchera sur rien »

hub : « Y a pas de quoi s'affoler ! Comme les autres, cette consultation ne débouchera malheureusement sur rien (...). »

Lau  : « Que du bla bla comme pour les États généraux de l'alimentation il n'y a pas si longtemps... (...) »

Dans la droite ligne des États généraux de l'alimentation...

Titian : « (...) Pas étonnant avec une telle usine à gaz technocratique, à laquelle on ajoute un poil de démagogie en intégrant des citoyens lambda déracinés de la campagne depuis au moins deux générations. (...) »

Éleveur  : « Il vaut mieux que cela ne débouche sur rien ! Que peut-on attendre de ces gens qui ne connaissent rien à notre travail, notre façon de vivre... »

« Normal que les citoyens s'expriment sur la Pac ? »

Romain95  : « Demander, aux citoyens, leur avis sur la Pac n'est pas si aberrant que ça, sachant qu'ils contribuent au budget. Et en retour, les agriculteurs produisent pour eux dans un environnement commun. Laissons la démocratie se faire... »

Maxens : « Les citoyens ?? Quels citoyens ? Ceux qui se drapent dans leur vertu pour imposer toujours plus de contraintes aux exploitants agricoles, influencés par les campagnes de désinformation menées avec la complicité des médias ? Ceux à qui cela ne pose pas de problème de manger du poulet provenant du Brésil, qui autorise 200 molécules chimiques interdites en France et qui brûle la foret amazonienne pour son développement économique ? (...) »

Quels citoyens ? Ceux qui mangent du poulet brésilien ??

Cabeillade : « @Romain, une vraie politique, que ce soit en agriculture ou dans d’autres domaines, ne se résume pas à demander à quelques citoyens, soi-disant tirés au sort (mais dont on découvrira sûrement que certains sont sympathisants LREM), de définir les grandes orientations du pays sur le long terme. Si on faisait la même chose avec la culture (autre secteur hautement subventionné) pour dire aux artistes auteurs ce qu’ils doivent écrire ou créer, tu trouverais ça choquant. Si tu n’as pas compris que ces "panels de citoyens" ne sont qu’une entourloupe pour faire passer en force des mesures anti-sociales et contre-productives qui ne profitent toujours qu’aux mêmes... (...) »

Romain95 : « @Cabeillade, (...) je ne suis pas dupe sur l'utilité de cette consultation. Ce que je voulais dire, c'est que la Pac est financée par les citoyens et impacte tous les citoyens, donc normal qu'ils soient consultés. »

Le revenu des agriculteurs, oublié...

Maxens  : « La Pac, à l'origine, avait deux objectifs : assurer l'alimentation de six pays européens ET procurer un revenu décent aux agriculteurs, du niveau de celui des autres citoyens. Force est de constater que ce 2e objectif a été oublié en cours de route... »

Romain95 : « Les indemnités compensatrices seront toujours là puisque le budget de la Pac ne va pas bouger pour la France. »

phil59 : « Tu racontes n'importe quoi ! Il a baissé de 40 % depuis 2007 !! J'espère que tu ne sera pas tiré au sort pour aller à la convention citoyenne sur la Pac et raconter ça !!! (...) »

Pipo1er : « La question à poser aux citoyens est : sont-ils d'accord pour augmenter leurs impôts afin de payer toutes les aides promises pour compenser la diminution de rentabilité due à l'interdiction d'utilisation de nombreuses molécules chimiques ? »

Que des contraintes en plus !

maxens : « Désolé @Romain, mais quand on fait débattre des citoyens qui n'y connaissent rien sur l'avenir de la Pac et que le sujet du revenu paysan, qui était un pilier de la politique agricole commune lors de sa création dans les années 60, ne fait pas partie des thématiques (et ce n'est pas une surprise !), c'est bien un débat très orienté qui n'a pas de crédibilité. Comme le budget de la Pac est déjà fixé et que nos braves concitoyens vont discuter des contraintes imposées, il n'y aura pas d'argent pour les compenser... »

Un minimum de connaissances sur le sujet pour pouvoir débattre.

nanard3 : « @Romain95, le citoyen peut participer car c'est de l'argent public ? Alors toutes les professions devraient faire l'objet de ce type de débat car l'État en aide beaucoup de manière directe ou indirecte. Mais pour avoir des discussions enrichissantes avec des citoyens, il faut qu'ils aient un minimum de connaissances sur le sujet. Or, la plupart sont complètement déconnectés du monde agricole et croient les informations biaisées véhiculées par certains. (...) À force d'arguments et d'explications, il est parfois possible d'en faire changer quelques-uns d'avis. Mais pas tous car le mal est fait et certaines idées sont tellement ancrées qu'il est difficile de rétablir la vérité. Le problème aussi d'un tel débat, c'est que les politiques vont vouloir appliquer certaines propositions qui en ressortent pour plaire à la population, dans un but électoral. (...) Au final, ce sera encore des contraintes supplémentaires pour les agriculteurs qu'il sera facile d'imposer grâce aux aides Pac. (...) Mais avec des prix rémunérateurs, il serait plus facile pour les producteurs d'investir dans l'environnement, dans des démarches correspondant à leurs besoins et au contexte de leur exploitation, au lieu de devoir respecter des règles décidées par des bureaucrates. »

Journaliste installation/transmission des exploitations

Réagir à cet article

Sur le même sujet