Terres Inovia

image Terres Inovia

Terres Inovia est l'institut technique de référence des professionnels de la filière des huiles et protéines végétales, et de la filière chanvre. Les principales cultures travaillées sont le colza, le tournesol, le soja, le lin oléagineux, le pois, la féverole, le lupin et le chanvre. Semis, protection, récolte... retrouvez ci-dessous les conseils de Terres Inovia pour la conduite et le suivi de vos cultures.

17Avril
L'actu de Terres Inovia

Soja : dans quels cas inoculer sa parcelle et comment ?

L'inoculation du soja permet à la culture de couvrir une grande partie de ses besoins en azote grâce à la symbiose. Naturellement absentes dans les sols européens, les bactéries doivent généralement être apportés sous forme d'inoculum. Terres Inovia recommande de vérifier pour chacune des parcelles si l'inoculation est nécessaire et de choisir, le cas échéant, la méthode adaptée.


19Mars
L'actu de Terres Inovia

Tour de plaine des colzas en sortie hiver

Les surfaces de colza sont en nette baisse par rapport aux années précédentes, notamment à cause des conditions climatiques. Dans l'ensemble, Terres Inovia note un bon état végétatif, malgré une pression ravageurs importante. L'institut technique fait un point en sortie hiver.

12Mars
L'actu de Terres Inovia

Les méligèthes font déjà leur apparition dans les colzas

Avec les conditions climatiques douces du mois de février, les méligèthes ont déjà fait leur apparition dans les champs de colza. Même si le retour d'un temps perturbé depuis quelques jours freine de nouveaux déplacements, il convient d'être vigilant, surtout en cas de colzas chétifs.

25Février
L'actu de Terres Inovia

Charançon de la tige du colza, il arrive !

Le charançon de la tige du colza est le principal ravageur de la culture, du fait de sa fréquence et de sa nuisibilité. Les températures douces favorisent son activité. Terres Inovia préconise de limiter au maximum le nombre d'adultes avant l'entrée en ponte des femelles.

8Février
[Vidéo] Cultures de diversification

Le lupin, « une culture à fort potentiel »

Parmi les cultures de diversification, le lupin dispose d'un fort potentiel. Ses atouts : peu de ravageurs et pas besoin d'apporter de l'azote grâce à ses nodosités. Avec sa richesse en protéines, le lupin peut être valorisé en alimentation animale ou bien en alimentation humaine.

1Février
[Reportage] Colza associé

Une pratique aux multiples intérêts, mais soumise à la sécheresse cette année

À la frontière entre la Côte d'Or et l'Yonne, Dominique Picoche conduit la culture de colza en association avec la féverole depuis quatre ans. Gain de rendement, atténuation des dégâts de ravageurs à l'automne... : l'agriculteur observe les nombreux intérêts de cette pratique. Toutefois, la sécheresse de 2018 a aussi montré quelques limites.