Témoignages

Reportages en exploitation. Les agriculteurs expliquent leurs choix, décrivent leurs pratiques.

15Juin
Groupe AEI du Perche (Orne)

Agriculture de conservation des sols : concilier écologie et économie

En 2012, les agriculteurs de 2 GVA du Perche (dans l'Orne) décident de travailler sur les manières de réduire les apports d'intrants, les produits phytosanitaires et les charges de manière générale (mécanique, fuel, temps de travail.). L'objectif sous-jacent est de tendre vers une plus grande autonomie des exploitations. Le groupe AEI du Perche, labellisé GIEE en 2014, cherche à associer non-labour, semis direct sous couverts végétaux et rotations comprenant des intercultures et des cultures associées pour régénérer le sol.

15Juin
Financement de l'installation

Fabrice, éleveur : « Le portage foncier a soulagé les premières années »

Les leviers de financement pour les jeunes agriculteurs ont évolué rapidement ces dernières années. Développement du portage foncier, fin des prêts MTS JA, aides de la région. L'installation sur la ferme familiale d'un jeune éleveur bovin en 2016 témoigne de ces mutations.

25Mai
Sur les chemins de l'agro-écologie

« La méthanisation en commun nous ouvre un horizon de possibilités »

Parmi les témoignages d'agriculteurs tournés vers l'agro-écologie recensés par Trame (association nationale de développement agricole et rural), Stéphane Choquet témoigne sur son association avec d'autres éleveurs pour monter une unité de méthanisation en Ille-et-Vilaine.

11Mai
[Témoignage vidéo] Marc Lefebvre

L'agroforesterie : concilier biodiversité et production

Marc Lefebvre, agriculteur dans le Pas-Calais, est très attaché à la biodiversité. Son exploitation étant située dans le Parc naturel régional des caps et marais d'Opale, il implante en 2010 des bandes fleuries et des haies dans ses parcelles. Avec le souhait de « valoriser ces structures agro-écologiques », il remplace à partir de 2012 ses bandes de fleurs par des arbres.


4Mai
Inondations

Damien Collignon : « L'assurance risques climatiques devrait être obligatoire »

Céréalier en Bourgogne, Damien Collignon a subi deux crues cet hiver. 12 hectares de blé et colza ont été détruits. Assuré depuis plus de vingt ans contre les risques climatiques, il est une fois de plus conforté dans son choix et prône même que cette couverture devienne obligatoire.

20Avril
Nathalie Trubuil, agricultrice

L'Agence des espaces verts, une « soupape de sécurité » pour s'installer

Sur le plateau de Saclay près de Paris, qui risquait une complète urbanisation dans les années 80, Nathalie Trubuil a repris l'exploitation de son père et l'a même agrandie en louant des terres à l'Agence des espaces verts (AEV). Aujourd'hui, elle cultive 280 ha de céréales et de légumes malgré la pression urbaine dans cette région et les prix du foncier qui s'envolent.

13Avril
Diversification des assolements

Chez Philippe Budin, c'est la clé du système !

Dans un secteur essentiellement céréalier, les champs fleuris de lin oléagineux ou de trèfle incarnat de Dominique et Philippe Budin ne passent pas inaperçus. Depuis 2001, ce couple d'agriculteurs s'est lancé dans la multiplication de semences de céréales, de fourragères et de légumineuses. Des productions passionnantes et synonymes de valeur ajoutée pour l'exploitation mais nécessitant technicité et observation.

13Avril
[Témoignage] Dans le Bassin parisien

Brigitte Brodier, éleveuse, loue 40 ha grâce à l'Agence des espaces verts

Depuis qu'elle a repris l'exploitation familiale, Brigitte Brodier ne cesse de vouloir la développer, en augmentant l'effectif du troupeau laitier mais aussi la surface cultivable et pâturable. Or, acquérir de nouvelles terres n'est pas chose facile près de Paris. Malgré tout, l'agricultrice a pu louer une quarantaine d'hectares grâce au concours de l'Agence des espaces verts.

23Février
[Tribune] Francois Mandin, agriculteur

« L'agriculture de conservation des sols, enfin reconnue par le monde agricole »

[Tribune de François Mandin] Agriculteur dans le Marais poitevin et président de l'Association pour la promotion d'une agriculture durable pour la région Centre Atlantique depuis 2012, François Mandin est engagé depuis plus de vingt ans dans l'Agriculture de conservation des sols (ACS). Il a plaisir à voir «  l'ACS (enfin) reconnue par le monde agricole mais vit cette reconnaissance comme une récompense et d'une certaine façon aussi comme une crainte ».

23Février
Sur les chemins de l'agro-écologie

« Je combine agriculture de conservation des sols et agroforesterie »

Trame (association nationale de développement agricole et rural) propose un recueil de 17 témoignages d'agriculteurs ou salariés agricoles tournés vers l'agro-écologie. Parmi eux, Raphaël Gardot, agriculteur dans les Deux-Sèvres, souhaitait allonger ses rotations et diminuer son recours aux intrants. Il s'est tourné vers l'agriculture de conservation des sols et s'est même lancé dans l'agroforesterie.

2Février
Désherbage du maïs

Trois agriculteurs, trois stratégies

Entre l'arrivée de nouvelles adventices, la réapparition d'espèces disparues, l'interdiction de plusieurs produits phares du désherbage, la législation qui ne cesse de changer, chacun tente de s'adapter. Certains créent leurs propres outils.

19Janvier
Sur les chemins de l'agro-écologie

« De l'allongement des rotations à l'agriculture de conservation des sols »

Trame (association nationale de développement agricole et rural) propose un recueil de 17 témoignages d'agriculteurs ou salariés agricoles tournés vers l'agro-écologie. Parmi eux, Cyrille Ducat, polyculteur éleveur dans les Ardennes, souhaitait pouvoir gérer seul son exploitation et a donc cherché à simplifier son système pour gagner en confort de travail. Il a d'abord allongé ses rotations, diversifié ses cultures, et introduit maintenant les couverts végétaux.