Témoignages

Reportages en exploitation. Les agriculteurs expliquent leurs choix, décrivent leurs pratiques.

1Février
[Reportage] Colza associé

Une pratique aux multiples intérêts, mais soumise à la sécheresse cette année

À la frontière entre la Côte d'Or et l'Yonne, Dominique Picoche conduit la culture de colza en association avec la féverole depuis quatre ans. Gain de rendement, atténuation des dégâts de ravageurs à l'automne... : l'agriculteur observe les nombreux intérêts de cette pratique. Toutefois, la sécheresse de 2018 a aussi montré quelques limites.

11Janvier
Cultures de diversification

Nicolas Duflot fait pousser des pois chiches en Normandie

Afin de diversifier son assolement, Nicolas Duflot s'est lancé dans la culture du pois chiche il y a trois ans. Économe en intrants, résistante à l'Aphanomyces... : cette légumineuse présente de multiples atouts. Surtout présente en Occitanie, elle demande quelques adaptations pour être cultivée en Normandie.

24Décembre
2018
Top 10 des reportages

Les fermes que vous avez préféré visiter en 2018

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire sur Web-agri et nous vous en remercions. Sur 2018, on compte en moyenne 325 000 visites par mois. Parce qu'en tant que paysans on aime voir ce qui se fait ailleurs, les reportages qui paraissent chaque vendredi intéressent toujours plus de monde. Web-agri vous présente les 10 reportages en élevage les plus vus et lus de 2018. Merci encore de votre fidélité et passez de très bonnes fêtes de fin d'année !

10Décembre
2018
Communiquer sur les réseaux sociaux

Rester simple, factuel et persévérant : les conseils d'Étienne, alias @Agrikol

Expliquer son métier d'éleveur sur les réseaux sociaux et répondre aux messages et « fakenews » des militants et associations vegans et abolitionnistes : telle est la démarche qu'a entrepris Etienne Fourmont, éleveur laitier sarthois, il y a maintenant deux ans. À force de répondre aux militants L214 et de montrer la réalité de son élevage laitier, Etienne livre ses conseils à ceux qui souhaitent se lancer.


7Décembre
2018
Sols vivants

Avancer en groupe vers l'agriculture de conservation des sols

Depuis janvier 2018, l'ONG The forest trust (TFT) a lancé "l'initiative Sols vivants" dans les Hauts-de-France pour accompagner les agriculteurs vers des pratiques régénératrices dans leurs systèmes céréaliers et industriels. Au programme : échange entre agriculteurs, partage et acquisition de références techniques sur les techniques de protection des sols, en particulier sur l'agriculture de conservation des sols. Guillaume Bruniaux et Éric Proot nous expliquent leurs expériences.

20Novembre
2018
Témoignage

G. Aveline (35) a réintroduit l'élevage laitier sur sa ferme céréalière bio

En 2011, Guillaume Aveline s'installe sur une exploitation céréalière de 80 ha, dont 30 ha en agriculture biologique. Il entame alors la conversion en bio pour le reste du parcellaire. À la recherche d'une diversification, il décide en 2017 de réintroduire l'élevage avec un troupeau bovin laitier. Il nous explique son parcours et la complémentarité de ses ateliers en vidéo.

16Novembre
2018
Témoignages d'agriculteurs

Gommer l'hétérogénéité intra-parcellaire grâce à l'agriculture de précision

Permettant de moduler les interventions culturales et les doses d'intrants en fonction des zones d'hétérogénéité diagnostiquées, l'agriculture de précision fait de plus en plus d'adeptes. Créée en 2016, la société be Api fournit les moyens techniques aux coopératives agricoles, qui accompagnent leurs adhérents sur le terrain. Quatre agriculteurs témoignent de leurs expériences.

16Novembre
2018
[Témoignage] Changement climatique

« En privilégiant l'herbe et le méteil, notre EBE est resté le même »

Changement climatique rime aussi avec économie sur une exploitation, comme en témoigne Charlotte Kerglonou. Installée en Bretagne, en production laitière, cette éleveuse a fait évoluer fortement son système de production en quelques années.

9Novembre
2018
[Témoignage] « Mon projet, mon avenir »

Hervé-Pierre Hypolite : « Du semis d'orge au demi de bière »

En Meurthe-et-Moselle, Hervé-Pierre Hypolite, amateur de bière, a diversifié l'exploitation familiale en produisant ce breuvage à partir de l'orge cultivée sur ses terres. Le lien au terroir est, pour lui, fondamental et est au coeur de l'ensemble de sa démarche, du semis à la chope, en passant par des aspects plus marketing tels que le choix du nom et du logo de sa brasserie. Sans le financement participatif, il n'aurait pas pu acheter tout le matériel indispensable à la fabrication d'une boisson de qualité en quantité suffisante.

2Novembre
2018
[Reportage] Chez Christian Schott (67)

« Réduire les phytos de 30 à 90 % selon les postes, c'est possible »

Diminuer le recours aux produits phytosanitaires, Christian Schott y travaille depuis une trentaine d'années sur la ferme familiale, située à Schirrhein (Bas-Rhin). Pour lui, cela nécessite une réflexion globale du système d'exploitation et regroupe un ensemble de bonnes pratiques. Intégrant le réseau des fermes Dephy en 2011, l'agriculteur réalise de nombreux essais pour encore faire évoluer ses pratiques dans ce sens.

14Septembre
2018
Visites d'exploitations et témoignages

La Chambre d'agriculture du Pas-de-Calais organise le 20 septembre à Fruges, en partenariat avec le Point accueil installation transmission, une journée de visites d'exploitations, de témoignages et d'échanges sur la diversification et les projets de développement innovants.

30Aout
2018
Financement de l'installation

Même sans DJA, Frédéric Coibion a pu concrétiser son projet

S'installer en tant que jeune agriculteur peut mener à prendre des chemins tortueux. Les embûches, comme les aides, y sont souvent financières. Frédéric Coibion, jeune maraîcher francilien, s'est confronté à ce casse-tête budgétaire pour, finalement, parvenir à tirer son épingle du jeu.

27Juillet
2018
[Témoignage] Agriculture biologique

Laurent et Nathalie ont développé les légumineuses à graines dans leur rotation

Les légumineuses à graine occupent une place centrale dans le système en agriculture biologique de Laurent et Nathalie Paul. Bénéfiques pour le sol, ces cultures peuvent être utilisées en couvert ou destinées à la vente. Le couple a d'ailleurs développé un atelier de transformation à la ferme.