Témoignages d'éleveurs

Retrouvez tous les témoignages d'éleveurs (en exploitation ou à distance).

25Novembre
Transformation laitière

S. Rivet (76) : « Avec le confinement, nos ventes ont explosé ! »

Si la crise sanitaire actuelle affecte de nombreux commerces et corps de métier, le confinement n'est pas synonyme de pertes pour tout le monde. Lancée depuis deux ans dans la transformation du lait produit sur l'exploitation de son conjoint en Normandie, Stéphanie Rivet a vu son activité se développer de façon exponentielle depuis le premier confinement.

24Novembre
Système herbager

Ronan Guernion (22) : partir un mois en vacances grâce aux vêlages groupés

De juillet à décembre, c'est la période calme pour Ronan Guernion qui a fait le choix des vêlages groupés de printemps et de la monotraite. Cet éleveur laitier de Bretagne a même réussi à prendre un mois de vacances. Il revient sur les grands moments de son année et nous livre quelques éléments chiffrés de son bilan.

17Novembre
Chien de troupeau

Olivier Lavancier (88) : « Moins de stress et plus de sérénité grâce au chien »

Bien qu'il essaie d'être le plus présent possible auprès de ses vaches pour les habituer à sa présence et les manipuler dans le calme, Olivier Lavancier en est certain : c'est le chien qui lui assure une certaine sérénité dans le travail. L'éleveur laitier témoigne de son parcours et des formations qu'il a suivies pour aller plus loin, mieux comprendre son troupeau et ainsi travailler en sécurité avec son chien.


28Septembre
Partage d'expérience

Un maïs en dérobé récolté au taarup pour le distribuer en vert

Avez-vous déjà vu de l'affouragement en vert avec du maïs fourrage ? C'est ce que teste cette année Matthieu Opsomer, éleveur de la Somme. Ayant semé un maïs en dérobé derrière l'orge, l'éleveur préfère le récolter quotidiennement au taarup pour le distribuer en vert à ses génisses plutôt que d'ensiler quelque chose de très humide pour le remettre sur son silo principal. Il nous partage son expérience.

11Septembre
[Témoignage] G. Malgouyres, éleveur (12)

« Même si j'en suis proche, je ne passerai pas en bio car j'y perdrais trop »

« Même si je suis très près du bio niveau conduite de l'exploitation, je resterai en conventionnel car la plus-value n'y est pas, je serais même perdant. » Gauthier Malgouyres, polyculteur-éleveur de l'Aveyron explique pourquoi, dans son système, il ne franchira pas le cap de la conversion à l'agriculture biologique.

28Aout
Témoignage d'Antoine Thomas (50)

« 6 ans après mon installation, je raccroche la cotte et les bottes »

Six ans après son installation, le jeune agriculteur normand Antoine Thomas a finalement pris la décision de quitter le Gaec. Pour cause de mésentente avec l'un de ses associés, ce passionné de vaches a eu besoin de tourner la page. Il nous explique pourquoi et comment il en est arrivé là...

17Juillet
[Témoignage] Julien Dupuis, éleveur (79)

« L'assurance risques climatiques, ce n'est pas rentable pour mon élevage »

Associé avec son père au sein de l'EARL La Mardière dans les Deux-Sèvres, Julien Dupuis élève une centaine de vaches parthenaises. Polyculteur-éleveur, il est confronté ces dernières années à des conditions climatiques changeantes, soit trop sèches ou trop humides, qui impactent ses productions. Pourtant, il a décidé de ne pas s'assurer avec l'assurance multirisques climatiques, jugeant cela non rentable.

10Juillet
La moisson vécue par les éleveurs

« Entre la plaine et les bêtes, il y a du travail ! »

La moisson bat son plein dans beaucoup de régions. Pour les éleveurs, la récolte s'ajoute aux journées déjà bien remplies par le travail d'astreinte dans le troupeau. Comment gèrent-ils cette grosse charge de travail ? Ils répondent sur les réseaux sociaux et chacun a son astuce pour vivre cette moisson 2020 au mieux.

23Juin
Gaec de la Baie (50)

Pour faire face à la surproduction et à la chute des prix, nous transformons

Déjà bien connu pour ses « Cara-meuh », le Gaec de la Baie (Manche) s'est une nouvelle fois tourné vers la transformation laitière pour faire face à la surproduction de printemps et la baisse du prix du lait. Cette fois-ci, ce sont les fromages qui ont permis de passer à travers la crise du Covid-19. Les éleveurs expliquent leur stratégie.

5Juin
Paroles d'éleveuse

« Être maman et agricultrice, c'est... »

« Être agricultrice c'est se lever aux aurores, rentrer tard le soir, ne plus compter ses heures... Mais c'est aussi pouvoir arrêter le tracteur deux minutes, le temps d'admirer la biche et son petit, ou encore être témoin du miracle des naissances des veaux. » Pour Cynthia, éleveuse laitière Québecoise, être agricultrice est une chance mais qu'en est-il lorsqu'il s'agit de concilier vie de famille et vie à la ferme ? Cette maman témoigne.

29Mai
En allaitant

Willy Auvrouin (12) : « Au pâturage, faire de ses contraintes, un atout ! »

Sur le plateau de l'Aubrac, Willy Auvrouin a su s'adapter aux contraintes de son territoire pour optimiser le pâturage de son troupeau. Pourtant, avec 5 blocs distants de 5 à 13 km du siège de l'exploitation, à des altitudes différentes et des potentiels très divers, ce n'était pas facile.

16Mai
Top articles

Conjoncture laitière, fourrages ligneux et couverture des bâtiments à la Une

Les alertes de l'Idele sur les conséquences du coronavirus pour la filière laitière ont particulièrement retenu l'attention des lecteurs de Web-agri cette semaine. Parmi les autres sujets d'actualité majeurs : l'ajout de fourrages ligneux dans l'alimentation des bovins allaitants chez Adrien Messean (Aisne), la couverture des bâtiments d'élevage et les attaques de corbeaux dans les maïs.