Stéphane Travert

Articles citant Stéphane Travert, député La République en marche de la 3e circonscription de la Manche et ministre de l'agriculture et de l'alimentation dans le deuxième gouvernement d'Édouard Philippe, de juin 2017 à octobre 2018.

20Octobre
Top articles

Changement de ministre et prévisions météo en haut de l'affiche sur Terre-net

Cette semaine a été riche en actualités politiques et économiques à commencer par la nomination du nouveau ministre de l'agriculture, Didier Guillaume, suite au remaniement gouvernemental. Bonne nouvelle, les avances sur les aides Pac 2018 sont en cours de distribution ! En revanche le prix du gazole non routier (GNR) poursuit sa hausse, soit 38 % en trois ans. Autre sujet : le glyphosate, Christophe Naudin agriculteur de l'Essonne, explique pourquoi selon lui « son interdiction en 2021 serait une impasse pour l'agriculture de conservation des sols ». Mais l'article le plus lu concerne les prévisions météo à long terme, pour savoir ce que vous réserve le ciel d'ici la fin de l'année 2018.

15Octobre
Aides Pac 2018

4,3 Mds¤ d'avances sont versés à partir du mardi 16 octobre

Anticipant sans doute un départ officiel ce mardi 16 octobre, Stéphane Travert a indiqué ce lundi 15 que « environ 4,3 milliards d'euros seront versés dès le 16 octobre au titre des aides du 1er pilier de la Pac et de l'ICHN », soit « 70 % des montants finaux pour les aides directes » et « 85 % des montants finaux pour l'ICHN ».


8Octobre
Remaniement ministériel

Stéphane Travert pourrait faire ses cartons, Marc Fesneau cité à le remplacer

Le remaniement gouvernemental suite au départ de Gérard Collomb concernera-t-il aussi le ministère de l'agriculture ? Selon plusieurs médias généralistes, Stéphane Travert pourrait être remercié. Un probable limogeage qui pose question. Marc Fesneau, leader des députés Modem à l'Assemblée nationale, est cité pour le remplacer.

4Octobre
Sommet de l'élevage, jour 2

Un coton-tige, un pipeau : les éleveurs gâtent « un ministre sourd et muet »

Pour sa visite officielle du Sommet de l'élevage, jeudi 4 octobre 2018, Stéphane Travert s'est fait légèrement chahuté par des éleveurs insatisfaits de ses réponses concernant la sécheresse et le contenu de la loi Alimentation. Face à la pénurie de fourrages, les éleveurs auvergnats demande un « plan Orsec » agricole.

3Octobre
Sommet de l'élevage, jour 1

Sur la sécheresse et l'antispécisme, « le Gouvernement doit se réveiller ! »

L'édition 2018 du Sommet de l'élevage s'est ouverte mercredi 3 octobre sur fond d'inquiétudes des éleveurs. La sécheresse tardive inédite qui les préoccupe aura de lourdes conséquences économiques dans les élevages. Sur ce sujet, la FNSEA demande au ministre de l'agriculture, attendu jeudi 4 octobre, « d'avoir la décence de répondre aux questions posées depuis cet été ». Le syndicat réclame des mesures financières concrètes, pour aider les éleveurs à tenir l'hiver. La profession attend aussi un soutien plus marqué de l'État face à l'extrémisme antispéciste.