28Février
2017
Visite officielle du Sima

S. Le Foll satisfait des efforts du machinisme agricole pour « produire mieux »

Lundi 27 février 2017, Stéphane Le Foll a inauguré pour la troisième fois le Sima. Le ministre de l'agriculture se dit satisfait de la diffusion, par le secteur du machinisme agricole, « des enjeux de la double performance économique et environnementale », en citant notamment les efforts en matière de traitements phytosanitaires.

27Février
2017
Transferts de plantations viticoles

La filière Cognac a obtenu du gouvernement l'assurance que « soit mis un terme aux transferts d'autorisations de plantations » de vignobles venant d'autres régions de France, rendus possibles par un vide juridique dans la réglementation de l'Union européenne(UE), annoncent les professionnels dans un communiqué.


14Février
2017
Réforme de la Pac, crises, agro-écologie

« Cinq ans, c'est excessivement long », reconnait Stéphane Le Foll

Entre orientations assumées et quelques regrets, Stéphane Le Foll s'est livré à l'exercice du « bilan », lundi 13 février 2017, devant quelques journalistes agricoles. Son mandat, le plus long de toute l'histoire du ministère de l'agriculture, s'achève sur un sentiment d'inachevé. Il va surtout laisser la plupart des agriculteurs dans une situation difficile.

1Février
2017
Méthanisation agricole

Stéphane Le Foll se félicite de l'allongement de 15 à 20 ans des contrats d'achat de l'électricité dont bénéficieront les installations de méthanisation existantes. Il indique aussi qu'en avril 2017, un cahier des charges devrait être publié permettant une sortie du statut de déchet de certains digestats issus de la méthanisation.

25Janvier
2017
Derniers v½ux de Stéphane Le Foll

« Malgré les coups et les critiques, on a permis des avancées significatives »

Recordman de la longévité à son poste de ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll a dressé, lors de ses v½ux aux parlementaires et à la presse mardi 24 janvier 2017, le bilan de « toutes les avancées obtenues pour le monde agricole mais dont on ne parle pas ». La succession des crises et des critiques des professionnels agricoles lui laisseront un goût un peu amer.