Sénat

Articles relatifs à l'actualité du Sénat, et notamment aux débats des sénateurs sur les textes de loi concernant le secteur agricole.

13Février
Négociations commerciales

La zizanie persiste entre agroalimentaire et distributeurs

[Mise à jour à 18h00] Les industriels de l'agroalimentaire ont affirmé que « rien n'a changé » dans les négociations annuelles avec la grande distribution, qui a assuré pour sa part que ces discussions se déroulaient « globalement mieux », avant un point d'étape mercredi à Bercy sur l'application d'une loi censée pacifier le processus.


22Janvier
[Tribune] Gouvernance des coopératives

Vers une réforme en demi-teinte ?

En attendant la présentation, cette semaine en Conseil d'État, de l'ordonnance relative à la coopération agricole, un débat au Sénat a fait ressortir plusieurs pistes de réforme pour la gouvernance des coopératives. Mais le ministre de l'agriculture Didier Guillaume semble vouloir défendre une réforme « a minima » des règles actuelles pour ne pas trop déstabiliser des coopératives chahutées par l'environnement concurrentiel.

22Novembre
2018
Projet de loi de finances 2019

Examinant le projet de loi de finances pour 2019, la commission des affaires économiques du Sénat a conditionné son avis favorable sur les crédits du ministère de l'agriculture au maintien du dispositif TO-DE d'exonérations de charges sociales sur les travailleurs occasionnels que le Gouvernement entend supprimer.

16Octobre
2018
Remaniement

Didier Guillaume remplace Stéphane Travert au ministère de l'Agriculture

[Mise à jour mardi 16 octobre à 18h45] Le sénateur RDSE de la Drôme, Didier Guillaume, a été nommé ministre de l'Agriculture le 16 octobre 2018 à l'occasion du tant attendu remaniement gouvernemental. Il succède à Stéphane Travert qui n'a donc pas été reconduit par Emmanuel Macron.

26Septembre
2018
Projet de loi Alimentation

Les sénateurs rejettent l'intégralité du texte, sans même en débattre

En votant une question préalable au projet de loi Alimentation, les sénateurs ont recalé le texte mardi 25 septembre en nouvelle et dernière lecture. Par cette opération « coup de poing », ils veulent dénoncer « le mépris » du travail sénatorial par le gouvernement et l'Assemblée nationale.