Semis direct

Série d'articles sur le semis direct. Découvrez notamment les semoirs pour implanter vos cultures sans labour.

14Juin
Réduction du travail du sol

Trois producteurs témoignent des atouts et contraintes de leurs pratiques

Plutôt labour ou non-labour ? Bien que l'utilisation de la charrue reste majoritaire en France, cette question mérite d'être approfondie. Claude Bassineau, Dominique Coueffé et Samuel Lechat, trois agriculteurs, témoignent de leurs expériences des techniques culturales simplifiées et du semis direct sous couvert.

14Juin
Lutte contre le réchauffement climatique

Le rôle clé de l'agriculture pour compenser 7 % des émissions de GES en France

Préserver les prairies et les forêts, couvrir les sols des champs en toute saison, planter des haies et des arbres : l'agriculture a un rôle clé pour lutter contre le réchauffement climatique, quantifié pour la première fois à l'échelle d'un pays entier, par l'Inra.


10Mai
Paroles de lecteurs

Les couverts végétaux sont habillés pour l'hiver !

Les lecteurs n'en parlent pas à mots couverts, c'est le moins que l'on puisse dire ! Certains jugent que les inconvénients sont plus nombreux que les bénéfices, d'autres que les couverts végétaux ajoutent encore des contraintes supplémentaires. Ce qui les agace surtout : qu'on leur impose une façon de travailler alors que chaque exploitation a ses particularités et qu'une même technique agricole n'est pas applicable partout. Une atteinte à la liberté de chacun que les plus véhéments qualifient de «  propagande agro-écologique ».

19Avril
Sur les chemins de l'agro-écologie

« L'introduction des couverts dans la rotation apporte beaucoup de bénéfices »

Agriculteur dans l'Ain, Pierre Pertuizet s'est d'abord intéressé aux techniques sans labour pour des raisons économiques. Puis la découverte d'impacts agronomiques a changé son angle d'approche. Avec l'introduction des couverts, il observe des bénéfices sur la structure et la vie du sol, mais aussi moins de salissement.

13Mars
[Vidéo] Semis direct

Maschio Gaspardo Gigante Pressure, le double semis direct à l'italienne

Si le Maschio Gaspardo Gigante Pressure est connu, les nouveautés présentées sur le Sima le sont moins. Une double trémie sous pression et un double doseur permettent maintenant de semer deux espèces à deux profondeurs et deux densités différentes, sur deux rangs accolés. Victor Masselin, le chef de produit gamme semis direct de Maschio Gaspardo nous les présente en vidéo.

6Mars
[Vidéo] Agriculture du vivant

Vers une labellisation de ces pratiques ?

L'agriculture du vivant regroupe l'ensemble des pratiques basées sur la fertilité naturelle des sols. Selon François Mulet, le lien entre ces techniques agricoles et la valeur nutritive des produits a été démontré par différents experts. La question d'un label est donc en cours de réflexion afin d'accompagner les agriculteurs dans ces pratiques et à terme, valoriser leurs produits.

1Mars
Agriculture de conservation des sols

S. Singla : se former et faire un diagnostic complet pour une transition réussie

Agricultrice en Aveyron, Sarah Singla a repris la ferme familiale depuis 2008. Pour cette passionnée d'agriculture de conservation des sols (ACS), « se former et réaliser un diagnostic complet de son exploitation » sont des étapes clés avant de se lancer dans ces pratiques.

12Février
Semoir hybride

Claydon Hybrid T6c, plus léger et maniable, à largeur comparable

Claydon, spécialiste européen du semoir en lignes pour semis direct en strip-till, exposera sa nouveauté, l'Hybrid T6c, au prochain Sima. Ce modèle intègre les acquis les plus récents de l'itinéraire technique OptiTill que Claydon a perfectionné sans relâche sur les 16 dernières années, tout en diminuant la taille des châssis et des trémies.

14Décembre
2018
Paroles de lecteurs

Beaucoup d'agriculteurs ne veulent pas sortir du glyphosate

Le lancement, par le gouvernement, d'un site internet pour encourager les exploitants agricoles à sortir du glyphosate a fait immédiatement réagir les lecteurs de Terre-net. Il faut dire qu'une dizaine de jours avant, ils avaient appris que des traces de cette substance avaient été recherchées dans les cheveux de près de 150 citoyens européens à la demande des députés écologistes. Et qu'un soit-disant faux groupe d'agriculteurs, "Agriculture et liberté", défendaient de manière déguisée le glyphosate alors que c'était une fake news. Trop, c'est trop !