Sécheresse

image Sécheresse

Tous les articles concernant la sécheresse et ses effets sur les productions agricoles.

3Avril
S'adapter aux évolutions du climat

Posez vos questions sur le changement climatique lors du webinaire jeudi 9 avril

Sécheresse l'été, excès d'eau à l'automne et à l'hiver, l'année 2019 a prouvé que les évolutions climatiques étaient déjà là et impactaient les éleveurs bovins. À quoi faut-il s'attendre pour les années à venir et comment y faire face ? Christophe Beaujouan, animateur régional à la Chambre d'agriculture Centre Val de Loire, vous présentera son point de vue et échangera avec vous lors d'un webinaire jeudi 9 avril 2020 de 12h30 à 13h30.

11Mars
Prospective

Les conséquences agronomiques du réchauffement climatique

Le dérèglement climatique n'est plus une gageure, c'est une réalité, qui touche de plein fouet l'agriculture. Plusieurs conséquences agronomiques sont anticipées par les chercheurs notamment un développement de la rouille jaune, une baisse de la photosynthèse ou encore une modification de la durée du cycle de vie de la plante.


6Mars
[Témoignage] Gestion de l'eau

Alexis Gelot (85) : « L'irrigation me permet 100 % d'autonomie fourragère »

Trop d'eau l'hiver et pas assez l'été : c'est le défi que doit relever chaque année Alexis Gelot, éleveur allaitant dans le marais poitevin. Sur ses terres situées en zone de marais, un système de pompage collectif est mis en place l'hiver pour évacuer l'eau vers la mer. Pour sa zone de plaine, stratégique pour lui car permettant d'assurer l'autonomie fourragère de son troupeau, il irrigue du 1er avril au 15 septembre, voire au-délà. L'irrigation est gérée de façon collective et de manière très fine pour éviter les problèmes de volumes.

20Février
Pâturage tournant dynamique

Remettre l'herbe au c½ur des élevages en zones céréalières

En Nouvelle Aquitaine, tandis que les cultures remplacent de plus en plus souvent l'élevage et les prairies, scientifiques et éleveurs se sont penchés sur un système de pâturage tournant dynamique productif et économe. Baisse des charges (fertilisation et aliments) et performances équivalentes du troupeau, les résultats sont positifs. À tel point que certains élevages comme le Gaec La Coutancière (85) ont réduit leur surface de cultures de vente au profit du pâturage.

7Février
En quête d'une nouvelle tête de rotation

Cyprien Thierry (45) teste la féverole, moins gourmande en phytos que le colza

Compte-tenu de la sécheresse estivale, Cyprien Thierry, installé près de Pithiviers dans le Loiret, fait le choix d'arrêter la culture du colza au début de la campagne 2019/2020. Il cherche alors une nouvelle tête de rotation pour le remplacer et pour compléter son assolement diversifié, un moyen de ne pas mettre tous ses ½ufs dans le même panier. Parmi les critères de choix : une culture « peu gourmande en eau et en phytos ».

22Janvier
Variétés de maïs grain

Stress hydrique : les semenciers aux petits soins

Depuis longtemps, les semenciers s'intéressent à la sélection de maïs plus résistants aux contraintes hydriques. Les premières gammes sont apparues voici une dizaine d'années, avec des labels aux noms évocateurs. L'enjeu ? Répondre à l'inquiétude des maïsiculteurs face à la multiplication des épisodes de sécheresse, de températures extrêmes et de restriction d'usage des ressources en eau.

21Janvier
Systèmes laitiers du Grand Est

Des trésoreries fragilisées par deux années de déficit fourrager

- 2 à - 7 % d'EBE pour les systèmes laitiers de la région Grand Est en 2019 par rapport à 2018. C'est ce qui ressort des projections de résultats économiques réalisées dans le cadre du dispositif Inosys Réseau d'élevage Grand Est. La sécurité fourragère des exploitations est un enjeu pour les années à venir puisque les conséquences économiques de la sécheresse sont d'autant plus marquées dans les systèmes ayant eu recours à de nombreux achats extérieurs.