Salariés agricoles

Articles relatifs au salariat dans l'agriculture.

30Mars
Ça n'arrive pas qu'aux autres !

C. Didelot (88) : « Atteint du coronavirus, j'ai dû réorganiser mon travail »

Christophe est éleveur laitier dans le Grand Est. Ayant contracté le coronavirus, il a immédiatement renvoyé son apprenti chez lui pour éviter toute contamination. Tandis qu'il espérait avoir droit au service de remplacement, l'éleveur s'est retrouvé seul, démuni face à son travail à la ferme. Il a donc fallu s'organiser pour continuer à travailler tout en combattant la maladie.

25Mars
Sécurité sanitaire des salariés

Si les bonnes volontés sont appelées à venir grossir les rangs des travailleurs agricoles en l'absence des saisonniers d'origine étrangère, la sécurité sanitaire reste une priorité pour limiter la propagation du coronavirus. Les employeurs peuvent trouver sur le site de la MSA des fiches pratiques rappelant les règles pour assurer cette sécurité.


18Mars
Management et bien-être au travail

Construisez un projet avec votre salarié, vous le garderez plus longtemps !

N'entend-on pas fréquemment sur le terrain que les éleveurs ont du mal à trouver des salariés, qui soient de plus suffisamment qualifiés et motivés, et ensuite à les fidéliser ? Pour qu'ils se sentent bien sur l'exploitation et dans leur travail, il importe de ne pas leur donner que des tâches à exécuter mais, au contraire, de les intégrer à la gestion de l'entreprise, en « montant notamment un projet commun puis en le faisant vivre », conseillent l'idele et le Cniel.

17Mars
Agriculteurs, salariés agricoles...

À quelles conditions se déplacer avec les restrictions liées au coronavirus ?

Avec les nouvelles mesures de restrictions en vigueur depuis le 17 mars à 12 h, les déplacements sont interdits sauf pour certains motifs spécifiques qui doivent être justifiés par une attestation (par exemple pour faire des courses, se rendre chez le médecin...). Comment les agriculteurs et salariés agricoles peuvent-ils circuler dans le cadre de leur activité professionnelle ?

13Mars
La ferme du P'tit Gallo (35)

12 UMO, 400 000 l de lait transformé et bientôt un congé de 10 mois à l'étranger

Yves Simon est agriculteur en Ille-et-Vilaine. En reprenant la ferme laitière bio de ses parents en 2004, le jeune éleveur se lance dans la transformation. Une quinzaine d'années après, la ferme du P'tit Gallo a bien changé : Yves s'est entouré de 11 salariés et transforme 400 000 l de lait par an, il a fait naître le réseau Invitation a la ferme, a équipé ses bâtiments de panneaux solaires, a monté un séchoir en grange et une micro-méthanisation. L'éleveur qui cumule les projets se lance maintenant un défi de taille : laisser les rênes de l'entreprise aux salariés pour partir 10 mois au Costa Rica en famille.

25Février
16 % d'apprentis en plus en 2019

Un bon bulletin dès la 1ère année pour la réforme de l'apprentissage

Début février, la ministre du travail Muriel Pénicaud a dressé le bilan de l'apprentissage pour 2019. En hausse de + 16 %, le nombre d'apprentis connaît pour la première fois une croissance à deux chiffres et frôle l'objectif de la réforme engagée au 1er janvier : 500 000 contrats signés d'ici la fin de l'année. Des résultats plus que satisfaisants, obtenus en seulement un an.

19Février
Salariés en élevage

Bien les accueillir, c'est partir du bon pied !

Lors d'une rencontre personnelle comme professionnelle, la première impression n'est-elle pas souvent déterminante ? Alors mieux vaut que celle-ci soit bonne pour les nouveaux salariés arrivant dans un élevage tant les éleveurs ont de mal actuellement à recruter de la main-d'oeuvre. C'est pourquoi l'Idele et le Cniel donnent quelques conseils pour leur réserver le meilleur accueil possible.

6Février
Bien-être au travail

Comment être un éleveur/agriculteur heureux dans son métier ?

Pour réussir dans son métier, ne faut-il pas avant tout pouvoir s'y épanouir ? L'association de gestion et de comptabilité Icoopa en est persuadé et travaille sur le bonheur au travail depuis plusieurs années, notamment dans l'agriculture et l'élevage. « Un bon moyen » selon elle de mieux vivre « les moments difficiles qui touchent » le secteur et de ne pas se laisser envahir par des idées noires. Découvrez plusieurs conseils pour être un agriculteur et/ou un éleveur heureux.

30Janvier
Travail en élevage

« Testez-vous avant de vous installer »

Parce que le travail n'est pas toujours suffisamment pris en compte dans les projets d'installation des jeunes éleveurs, qui privilégient les paramètres économiques, le point info installation transmission des Hauts-de-France leur propose de se tester dans ce domaine avant de s'installer. Un auto-diagnostic qui a pour but d'aider les porteurs de projet à quantifier la charge de travail et à réfléchir aux solutions pour l'alléger si elle s'avère trop importante.

24Janvier
Santé et sécurité au travail

Sensibiliser les jeunes en amont grâce à un concours vidéo

Parce que les jeunes ne sont pas toujours conscients des risques qu'ils encourent dans leur métier et sont les premières victimes d'accidents du travail, l'INRS (Institut national de recherche et de sécurité) organise depuis huit ans le concours vidéo "Santé et sécurité au travail : à vous de filmer", en partenariat avec la MSA. Les élèves de l'enseignement professionnel général et agricole ont jusqu'au 3 avril 2020 pour poster leur film sur dailymotion.

16Janvier
Formation

Depuis le 1er janvier 2020, Ocapiat remplace le Fafsea

La fusion du Fafsea (Fond national d'assurance formation des salariés des exploitations et entreprises agricoles) avec Opcalim, son homologue pour l'agroalimentaire, et la section pêche, cultures marines et coopération d'Agefos-PME, en un unique organisme, Ocapiat avait été décidée au printemps dernier. Mais ce n'est que depuis le 1er janvier 2020 qu'elle est réellement opérationnelle. Ce regroupement et changement de dénomination impliquent-ils des évolutions plus profondes ?

30Décembre
2019
Au Gaec du Mas d'Illins (38)

Du salariat et de la robotique pour travailler dans de bonnes conditions

Le Gaec du Mas d'Illins se situe à 20 km de Lyon. Jérôme et Laurence Laval traient 100 vaches laitières et vendent une partie de leur production en direct. Leur objectif : se libérer du temps. Pour ce faire, ils misent sur plusieurs choses : le salariat, le travail en Cuma, la prestation de service et la robotique.