Royaume-Uni

Tous les articles sur l'agriculture au Royaume-Uni : l'Angleterre, l'Irlande du nord, le pays de Galles et l'Ecosse.

20Juin
Pac et Brexit

Les agriculteurs européens et leurs coopératives ont lancé un avertissement à l'UE lundi 18 juin 2018. Réagissant aux réductions annoncées pour la Pac et aux incertitudes concernant le commerce et le Brexit, ils appellent l'Union à minimiser les impacts de ces décisions et à garantir plus de cohérence entre les politiques.

20Juin
Hors de nos frontières

Malgré le Brexit, l'Irlande reste ambitieuse pour sa filière laitière

Le 14 juin, lors de l'assemblée générale d'Eilyps, Catherine Lascurettes, chargée du secteur laitier à l'Irish farmers'association, le principal syndicat irlandais, n'a pas caché les ambitions de la filière laitière irlandaise d'aller à la conquête des marchés internationaux. Un développement soumis aux aléas du Brexit et du départ de l'Union européenne de son principal client.

30Avril
Impact du Brexit sur l'agriculture

Le Brexit ferait baisser le revenu des agriculteurs français de 1,4 % à 5,1 %

Farm Europe a analysé les conséquences financières du Brexit sur le budget de la Politique agricole commune et sur les revenus agricoles. Le think tank estime de 2,4 à 9,1 % la baisse des aides de la Pac pour les agriculteurs français. La sortie du Royaume-Uni de l'UE pourrait impacter à la baisse le revenu de ces derniers de 1,4 à 5,1 %.


20Mars
Bovins viande

La nouvelle race Stabiliser à la conquête du cheptel allaitant français

La Stabiliser est une race allaitante très présente au Royaume-Uni. Issue d'un croisement 4 voies d'animaux Angus, Simmental, Hereford et Gelbvieh, cette race est appréciée pour ses qualités d'élevage et de production de viande. L'association Bovinext a déjà importé des génisses d'Angleterre et ne compte pas s'arrêter là !

17Juillet
2017
Négociations du Brexit

La vigilance s'impose pour la filière céréalière

Lors de leur réunion du 12 juillet 2017, les représentants du conseil spécialisé céréales de FranceAgriMer ont évoqué les négociations du Brexit, dont le deuxième round d'échange entre l'UE et le Royaume-Uni démarre ce lundi 17 juillet. Ces derniers appellent la filière céréalière européenne à la prudence : des grains en provenance des pays tiers pourraient entrer en Europe via son voisin d'outre-Manche.