Royaume-Uni

Tous les articles sur l'agriculture au Royaume-Uni : l'Angleterre, l'Irlande du nord, le pays de Galles et l'Ecosse.

23Mai
Brexit

Qu'y a-t-il dans l'accord de retrait de l'UE ?

Conclu en novembre, l'accord de retrait de l'Union européenne règle le divorce entre le Royaume-uni et l'UE. Mais ce texte a été rejeté trois fois par les députés britanniques, ce qui a contraint la Première ministre Theresa May à repousser la date du Brexit et à organiser des élections européennes jeudi.


29Mars
Brexit

Les députés britanniques se prononcent à nouveau vendredi sur l'Accord de retrait de l'Union européenne, qui règle le divorce en 585 pages. Il est assorti d'une déclaration politique de 26 pages sur la future relation visée entre le Royaume-Uni et l'UE, écartée du vote pour ne pas soumettre aux députés une troisième fois le même texte.

10Mars
Repères

L'accord de Brexit, sur lequel voteront les députés mardi est composé de deux documents : l'accord de retrait, qui règle le divorce en 585 pages, et une déclaration politique de 26 pages sur la future relation visée entre le Royaume-Uni et l'UE.

1Mars
Nouvelle stratégie sur le Brexit

Le secrétaire d'État à l'Agriculture George Eustice a démissionné jeudi après la décision de la Première ministre Theresa May de donner aux députés la possibilité de reporter la date du Brexit.

    24Janvier
    V½ux 2019 de la FNPL

    « Faire appliquer les mesures de la loi Alimentation» aux coopératives laitières

    Dans un contexte national toujours aussi tendu et un marché laitier européen menacé par les conséquences du Brexit, la FNPL s'est donnée comme priorité de défendre une application des mesures de la loi Alimentation « pour l'ensemble des producteurs laitiers », qu'ils fournissent un collecteur privé ou qu'ils soient coopérateurs. L'ordonnance attendue sur les coopératives agricoles et leur gouvernance semble, aux yeux du syndicat, aller dans le bon sens.

    21Janvier
    Brexit

    L'accord de Brexit, que le gouvernement britannique cherche à modifier après son rejet catégorique par les députés est composé de deux documents : l'accord de retrait, de 585 pages qui règle le divorce, et une déclaration politique de 26 pages sur la future relation entre le Royaume-Uni et l'UE.