Relations commerciales

Articles relatifs aux relations commerciales entre producteurs agricoles, transformateurs agroalimentaires et distributeurs et à la législation encadrant ces relations.

24Avril
Relations commerciales, coops, phytos

Tout savoir des dernières ordonnances présentées mercredi 24 avril

Lors du conseil des ministres du mercredi 24 avril 2019, cinq ordonnances - les dernières pièces pour la mise en œuvre effective de la loi Alimentation - ont été présentées. L'ordonnance contre les prix abusivement bas est censée permettre aux agriculteurs d'être mieux rémunérés sur leurs produits. Le gouvernement a aussi détaillé les ordonnances sur l'indépendance des activités de conseil à l'utilisation des produits phytos, sur les coopératives, sur les pouvoirs de police judiciaire des agents du ministère de l'agriculture, et sur les missions des chambres d'agriculture.


11Avril
Loi Egalim

Les dernières ordonnances reportées, la FNPL s'impatiente

Initialement prévue lors du dernier conseil des ministres, la présentation des deux dernières ordonnances issues de la loi Alimentation, sur la coopération et le prix anormalement bas, a été reportée d'une semaine. La FNPL s'impatiente et dénonce l'absence d'effets de la loi sur les prix payés aux producteurs en avril.

22Mars
Congrès de la FNPL à Arras

L'éternelle question de la juste rémunération des éleveurs

Les producteurs de lait de la FNPL étaient réunis en congrès annuel les 20 et 21 mars 2019 à Arras, dans le Pas-de-Calais. En invitant des représentants d'associations environnementales et « welfaristes », les producteurs se sont demandés, à juste titre, s'ils n'avaient pas déjà répondu aux nombreuses attentes sociétales en matière d'élevage. Au ministre de l'agriculture, leur président Thierry Roquefeuil a insisté sur l'attente pressante des éleveurs quant au retour de prix rémunérateurs. Car les effets - supposés - de la loi Alimentation sont jugés bien trop timides.

23Février
Que retenir de l'Inauguration du Sia ?

Après les Egalim, Macron fait de l'Europe et de la Pac ses priorités agricoles

Emmanuel Macron a inauguré son deuxième Salon de l'agriculture en tant que chef de l'Etat, accompagné de Didier Guillaume, son ministre de l'agriculture. Sa visite a commencé par un discours en huis clos devant 500 jeunes agriculteurs sur l'Europe et la Pac, deux thèmes dont il veut faire ses priorités pour l'année à venir. Le chef de l'État a commencé sa « déambulation » à 10h30. En début d'après-midi, il était très en retard par rapport au programme initial, multipliant les échanges avec des visiteurs et professionnels dans les allées. Quatorze heures plus tard, il était toujours au salon.

14Février
Relations commerciales

Du mieux sur le lait mais des conflits persistants sur la viande : industriels de l'agroalimentaire et distributeurs ont dressé un bilan contrasté mercredi de la loi censée pacifier leurs négociations commerciales, le gouvernement faisant état de pratiques encore « très contestables ».

14Février
Marché des grains en 2019

Avec la croissance ralentie et l'instabilité politique, les opérateurs prudents

À l'occasion du Paris Grain Day fin janvier 2019, des experts en macroéconomie ont analysé le potentiel impact des marchés financiers et de ceux des matières premières non agricoles sur le marché des grains. Selon eux, le ralentissement de la croissance mondiale et l'instabilité géopolitique qui perdure dans de nombreuses régions aspirent à la prudence quant à l'évolution du prix du blé et autres grains en 2019.

13Février
Négociations commerciales

La zizanie persiste entre agroalimentaire et distributeurs

[Mise à jour à 18h00] Les industriels de l'agroalimentaire ont affirmé que « rien n'a changé » dans les négociations annuelles avec la grande distribution, qui a assuré pour sa part que ces discussions se déroulaient « globalement mieux », avant un point d'étape mercredi à Bercy sur l'application d'une loi censée pacifier le processus.