9Aout
2013
Premiers bilans de la moisson 2013

« Résultats décevants » en Bourgogne

Alors que les averses, parfois fortes, mercredi 7 août ont contraint les moissonneuses à rester au hangar pendant deux ou trois jours dans de très nombreuses régions, Eric Ducornet, responsable terrain à la coopérative 110 Bourgogne, dresse un premier bilan. Dans des secteurs bourguignons qui ont subi de nombreux aléas climatiques, les résultats de la collecte sont évidemment décevants.

25Juillet
2013
Vu du ciel grâce à un drone

Les plus belles images de la moisson, juste pour le plaisir des yeux

Vues de la terre, la campagne et l'agriculture française sont belles... mais dès que l'on prend de la hauteur, elles deviennent magnifiques. Les photographies ou séquences vidéo réalisées depuis un drone, un hélicoptère ou tout autre engin volant, offrent un regard nouveau que nous souhaitons vous faire partager à l'occasion de cette récolte 2013. Juste pour le plaisir des yeux.

22Juillet
2013
L'info d'Arvalis

Récolter le grain à la bonne teneur en eau

Après plusieurs épisodes pluvieux, les températures estivales sont de retour. Le soleil et le vent entraînent une baisse rapide de la teneur en eau des denrées au champ. Il convient par conséquent d'organiser les chantiers de récolte en fonction des objectifs de teneur en eau optimum pour les différentes espèces.

1Juillet
2013
L'info d'Arvalis

Benoît Méléard, d'Arvalis-Institut du végétal, fait le point sur les conditions de fin de cycle qui influencent les critères technologiques et sanitaires des céréales.

22Mars
2013
Récolte de betteraves

Holmer confirme l'arrivée de son intégrale T4 pour 2013 sur le marché français

Déjà disponible en Allemagne, un exemplaire de l'arracheuse intégrale T4 de Holmer arrivera en France pour la campagne 2013, la grande série étant prévue pour la campagne suivante. Même si la T4 n'était pas au Sima, la marque nous en livre déjà quelques caractéristiques le temps d'une interview. A retenir donc, une trémie d'au moins 40 m3, un châssis à 3 essieux, une nouvelle cabine et un moteur Mercedes de plus de 620 ch. La T4 utilise les mêmes organes d'arrachage que sa petite soeur la T3, mais devrait être capable à terme de récolter jusqu'à 9 rangs par passage. Comptez environ 460.000 euros.