26Mars
Ravageurs

Une surveillance automatisée des limaces avec Limacapt

Limacapt fait partie des innovations présentées lors de ce Sima 2019. Capteur connecté développé par De Sangosse en lien avec Cap 2020, il permet un comptage automatisé des limaces aux champs. Les bénéfices à venir pour l'agriculteur : une optimisation des applications contre ces ravageurs, un gain de temps dans le suivi des cultures et une justification des protections réalisées.

25Mars
[L'actu d'Arvalis] Lutte ravageurs

Protection des semis de maïs : un choix limité de solutions

Suite à l'interdiction des néonicotinoïdes, la protection des semis de maïs contre les ravageurs du sol repose désormais sur des solutions en microgranulés. Comment bien les choisir et les appliquer ? Retour sur les derniers résultats d'essais Arvalis.

25Mars
Écho des plaines

Piétin-verse du blé, risque à évaluer à la parcelle

Le risque piétin-verse dans les parcelles de blé, est à mesurer à la parcelle en fonction de la variété et des grilles de risque. Les modèles semblent indiquer pour 2019, un risque un peu plus élevé qu'à l'accoutumé. Les premiers symptômes de rouille jaune sont aussi signalés ponctuellement. En colza, le risque méligèthes est également à surveiller de près.


19Mars
L'actu de Terres Inovia

Tour de plaine des colzas en sortie hiver

Les surfaces de colza sont en nette baisse par rapport aux années précédentes, notamment à cause des conditions climatiques. Dans l'ensemble, Terres Inovia note un bon état végétatif, malgré une pression ravageurs importante. L'institut technique fait un point en sortie hiver.

19Mars
Écho des plaines

Méligèthes du colza : rester vigilant

Le vent a perturbé les vols de méligèthes. Mais la surveillance continue à s'imposer car le retour du temps calme et ensoleillé est annoncé et de nombreux colzas sont au stade sensible. Dans les régions les plus avancées, nous nous orientons vers la fin du risque charançon du bourgeon terminal. En blé, les stades avancent, et la surveillance des maladies démarre avec l'arrivée du stade épi 1cm.

11Mars
Écho des plaines

Présence précoce de méligèthes dans les colzas

Après les charançons du bourgeon terminal, c'est au tour des méligèthes de faire leur apparition dans les parcelles de colza, un peu partout en France, et de façon plus précoce que d'habitude. Les parcelles de blé se sont bien développées ces dernières semaines. Le risque climatique piétin-verse semble moins élevé que d'habitude. La maladie est à surveiller sur variétés sensibles à partir du stade « épi 1 cm »

4Mars
Écho des plaines

Les vols de charançons de la tige se généralisent

Dans les parcelles de colza, les charançons de la tige poursuivent leur vol sur l'ensemble du territoire français, avec dans certaines régions, des populations beaucoup plus importantes que les années précédentes. Les premiers méligèthes ont aussi fait leur apparition. Ils sont à surveiller à partir du stade D1 du colza, boutons accolés.

25Février
L'actu de Terres Inovia

Charançon de la tige du colza, il arrive !

Le charançon de la tige du colza est le principal ravageur de la culture, du fait de sa fréquence et de sa nuisibilité. Les températures douces favorisent son activité. Terres Inovia préconise de limiter au maximum le nombre d'adultes avant l'entrée en ponte des femelles.

21Janvier
Lutte contre les pucerons

L'Anses vient de valider l'homogation de Teppeki sur colza à l'automne. Alors que de nombreux agriculteurs étaient démunis face aux attaques de pucerons sur la culture, la Fop et Terres Univia se disent satisfaits de cette avancée. Ils soulignent toutefois l'importance d'une utilisation raisonnée et raisonnable.