Ravageurs

Tous les articles relatifs aux ravageurs des cultures : insectes, oiseaux, rongeurs, toute la faune nuisible de l'exploitation agricole.

15Octobre
Écho des plaines

Vigilance face aux charançons sur colza, aux limaces et insectes sur blé

La surveillance des altises doit rester de mise dans les colzas qui n'ont pas atteint le stade 3 feuilles, et des pucerons dans les parcelles qui n'ont pas atteint le stade 7 feuilles. Les tout premiers charançons du bourgeon terminal ont aussi été repérés dans plusieurs régions. Dans le blé, les semis ont démarré. La vigilance s'impose vis-à-vis des limaces et des insectes, pucerons et cicadelles porteurs de viroses.

8Octobre
Écho des plaines

Surveiller les nouvelles levées de colza

Avec le retour des pluies, on voit apparaître de tous jeunes colzas dans les parcelles jusqu'à présent non levées ou avec déjà des colzas qui ont atteint des stades pouvant aller jusqu'à 8 à 9 feuilles. La vigilance s'impose alors quant à la présence de limaces, de petites et grosses altises, mais aussi de pucerons et tenthrèdes.


3Octobre
État des colzas 2019

Impactés par la sécheresse, des colzas « pas tous égaux face aux ravageurs »

Cette année encore, les semis de colzas ont largement souffert des conditions sèches. On observe aujourd'hui une grande disparité de stades selon les parcelles et les colzas ne sont donc pas tous égaux face aux ravageurs. Il convient d'évaluer le risque à la parcelle, comme le précise Terres Inovia.

1Octobre
Écho des plaines

Surveiller insectes et limaces dans le colza

Dans les parcelles de colza, les vols de grosses altises se confirment, les premiers pucerons verts font leur apparition, les larves de tenthrèdes commencent à se manifester et les noctuelles défoliatrices sont signalées dans certaines régions. Avec le retour des pluies, il faut aussi surveiller les limaces, notamment dans les parcelles qui profitent des quelques millimètres tombés pour lever.

24Septembre
Écho des plaines

Les vols de grosses altises engagés

La pression des petites altises commence à diminuer. Elle laisse désormais la place à celle des grosses altises dont les vols sont en train de s'engager dans la plupart des régions. Le temps toujours sec n'est pas favorable aux limaces. Le point dans toutes les régions.

17Septembre
Colza

Quels leviers pour contourner les résistances des ravageurs d'automne ?

Premier oléagineux cultivé en France, le colza est actuellement en danger dans plusieurs régions. En cause : la montée en puissance des résistances aux pyréthrinoïdes pour différents ravageurs d'automne. Pour y faire face, combiner les leviers agronomiques apparaît essentiel.

16Septembre
Écho des plaines

Petites et grosses altises, être vigilant

Alors que les colzas soufrent du temps sec qui perdure dans pratiquement toute la France, les petites altises sont présentes dans la plupart des régions, à des degrés variables selon les secteurs. Les premières grosses altises sont également signalées. Attention au déclenchement de vols qui pourrait se produire prochainement

12Septembre
[L'actu de Terres Inovia] Colza

Semis précoce ne rime pas systématiquement avec régulation

Les semis de colza sont de plus en plus précoces pour saisir les opportunités de pluies estivales et favoriser la croissance à l'automne. Cette année, il n'est pas rare de croiser des colzas à 6 feuilles au 10-15 septembre. Faut-il envisager de réguler ces colzas ?

5Septembre
En vidéo

Quand les vaches du voisin viennent ravager son maïs, Damien crie son ras-le-bol

Damien L. est éleveur laitier en Mayenne. Fort actif sur Twitter, il partage régulièrement des photos et vidéos de son métier. Mais dernièrement, le jeune agriculteur a publié une vidéo pour dénoncer une situation particulièrement compliquée : en divagation, les vaches de son voisin ne cessent de ravager son maïs.

2Septembre
[L'actu de Terres Inovia] Point colza

Des attaques de punaises signalées et un désherbage mis à mal par la sécheresse

Les semis de colza sont, pour la plupart, bien avancés. Pour les colzas levés, Terres Inovia signale des attaques importantes de punaises dans plusieurs régions françaises. Non classé parmi les ravageurs du colza, il n'existe aucune spécialité homologuée contre cet insecte. Côté désherbage, le manque d'eau peut mettre à mal les produits racinaires appliqués en prélevée.