Quotas laitiers

image Quotas laitiers

Articles relatifs aux quotas laitiers en France.

12Mars
Après-quotas laitiers

Une concurrence accrue qui amplifie les différences

Depuis la fin des quotas laitiers en 2015, les pays d'Europe du Nord ont choisi des orientations différentes. Alors que certains pays ont poursuivi leur expansion laitière, d'autres ont du rapidement stopper leur croissance, à l'instar de la France, qui semble bien être la seule à ne pas avoir tiré parti de la suppression des quotas laitiers, d'après l'Idele.

27Novembre
2019
Marché des produits laitiers

Lait français VS importations : où en est-on ?

En 2018, 24,6 milliers de tonnes de lait de vache ont été collectées en France. Depuis la fin des quotas, la production est restée relativement stable, contrairement à d'autres pays européens. La France se caractérise par sa forte dynamique d'investissement pour les ingrédients et les fromages. 40 % de la production française de lait part à l'export, essentiellement vers l'Union européenne, bien que les exports vers pays tiers prennent de l'ampleur ces dernières années.


17Avril
2019
Stocks de poudre de lait

La régulation laitière « a coûté 2,3 milliards d'euros aux éleveurs européens »

Les éleveurs « plumés de 2,3 Mds¤ » par la Commission européenne au profit des transformateurs laitiers ? Selon Agriculture stratégies, qui a mené une étude sur la gestion de la crise laitière de 2015 et 2016, la politique de stockage public de poudre de lait conduite par l'Union européenne aurait coûté 2,3 milliards d'euros aux éleveurs laitiers européens ! « Plus qu'une perte pour les producteurs, il s'agit d'un transfert de valeur depuis les producteurs vers les transformateurs », affirme le think tank.

11Octobre
2017
A Paris

Phil Hogan planche sur la future Pac devant les députés

En introduction d'une conférence sur les instruments financiers pour l'agriculture et le développement rural, qui se tenait mardi 10 octobre à Paris, le Commissaire européen à l'agriculture Phil Hogan a planché pour la première fois devant les députés français pour tracer les perspectives de la future Politique agricole commune (Pac) d'après 2020, donnant quelques leçons « d'équité » au passage.