Protection des plantes

Techniques de lutte contre les bio-agresseurs des cultures.

30Octobre
Biosolutions

De Sangosse vise 17 millions d'hectares couverts en 2030

De Sangosse entend « accompagner la transformation profonde des filières agricoles en mettant à la disposition des agriculteurs des biosolutions permettant de nourrir, stimuler, protéger les cultures pour une triple performance économique, sociale et écologique », selon Nicolas Fillon, son directeur général. L'entreprise vise 17 millions d'hectares développés avec ses biosolutions en France d'ici 2030.

13Octobre
Changement de dates

La 15e édition des Culturales les 15, 16 et 17 juin 2021 dans le Grand-Est

[Article mis à jour, publié initialement le 12 décembre 2019] Arvalis-Institut du végétal annonce le maintien du salon Les Culturales 2021 en y ajoutant une journée supplémentaire : l'évènement se déroulera ainsi les 15, 16 et 17 juin (au lieu des 16 et 17 initialement prévus).


31Aout
Openfield

Avec la plateforme Openfield, Bioline illustre la 3e voie de l'agriculture

Pour illustrer sur le terrain sa notion de la 3e voie de l'agriculture, Bioline a mis en place la campagne passée la plateforme d'essais Openfield, basée sur l'innovation et la combinaison de solutions. Les visites réelles ayant été compromises par la situation sanitaire du pays, l'entité vous propose une visite digitale via le développement d'un site web dédié.

5Aout
Lutte anti-limaces

Le métaldéhyde dans le viseur

Les produits molluscicides dont la concentration en métaldéhyde est supérieure ou égale à 3 % sont désormais classés cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction. Le changement de considération de cette substance active par la puissance publique aura, pour les agriculteurs, un impact financier ainsi que des conséquences sur les pratiques de stockage et d'utilisation des anti-limaces.

26Juin
« 3e voie de l'agriculture »

Bioline by inVivo se réorganise pour répondre aux enjeux du monde agricole

Bioline by inVivo se réorganise pour « faciliter la promotion des produits et services répondant à la dynamique de la 3e voie de l'agriculture ». Pour cela, la nouvelle entité Bioline France vient d'être créée et regroupe une équipe terrain segmentée en trois grandes régions (Nord-Est, Ouest et Sud).

19Juin
Activateurs de sol

« Après cinq années de recherche, plus de cinquante essais en champs et en laboratoire, et plus de 30 % du budget recherche & développement de l'entreprise investi », Bio3G entend « implanter solidement son programme Rhizeos dans le paysage agronomique français avec l'obtention de son AMM ».

12Juin
[Témoignages] Des terres et des ailes

Mettre en avant les initiatives des agris en faveur des oiseaux

Porté par la LPO, le programme "Des terres et de ailes" met en avant les initiatives en faveur des oiseaux au sein des exploitations agricoles. Pas moins de 480 agriculteurs y ont adhéré depuis son lancement en 2018. Une démarche qui démontre également le rôle de l'avifaune en tant qu'auxiliaire des cultures. Exemples dans le Loir-et-Cher et en Seine-Maritime.

8Juin
L'actu d'Arvalis

Bien connaître les ambroisies pour les détruire dans le maïs

Connues pour leur pollen allergisant, les ambroisies présentent aussi une nuisibilité importante dans les parcelles de maïs. Comment les reconnaître ? Quelles solutions mettre en ½uvre pour les détruire ? Éléments de réponses en vidéo avec Clémence Aliaga et Sylvie Nicolier, ingénieurs chez Arvalis-Institut du végétal.

4Juin
L'actu de Terres Inovia

Observez-vous de l'orobanche rameuse dans vos parcelles ?

Principalement détectée dans l'Ouest de la France, l'orobanche rameuse, plante parasite pour de nombreuses cultures (colza, chanvre, tabac..) est de plus en plus signalée aussi dans le Nord-Est et dans le Sud. En raison de sa nuisibilité, Terres Inovia souhaite réaliser un suivi dynamique de la problématique en France.

4Juin
Lutte contre les adventices

Face à la résistance des graminées (notamment vulpins et ray-grass), BASF a mis au point un premier nouveau mode d'action herbicide depuis 1985, reconnu par le comité d'action contre la résistance aux herbicides (HRAC). Les premières autorisations sont attendues en 2022 pour l'Europe.