22Juillet
[Paroles de lecteurs] Glyphosate

Soutien massif à Vincent Guyot

Suite au "coup de gueule", poussé par Vincent Guyot sur Terre-net, à propos de la diffusion du second volet sur le glyphosate d'Envoyé Spécial où il explique avoir été manipulé par les équipes d'Élise Lucet, les lecteurs ont adressé à l'agriculteur de nombreux messages de soutien, dénonçant au passage les méthodes de cette émission qui ne cherche qu'à faire le buzz et à « saccager l'agriculture française ». Où sont « l'honnêteté, la déontologie et l'impartialité », à la base du journalisme ? « La France devient vraiment le pays de la désinformation » et de « l'agribashing » !

21Juillet
Affaire de l'agriculteur P. François

Le géant agrochimique allemand Bayer, propriétaire depuis l'an dernier de Monsanto, s'est pourvu en cassation après avoir perdu plusieurs procès contre l'agriculteur Paul François, qui l'accuse d'être responsable d'une intoxication en 2004, a annoncé dimanche le groupe, confirmant une information du JDD.


17Juillet
Interview de Vincent Gros

Le regard du nouveau président monde de BASF sur l'agriculture française

Vincent Gros est devenu, depuis le 1er juillet 2019, le nouveau président monde de BASF Agricultural Solutions. Français et ayant travaillé de nombreuses années pour le secteur agricole de notre pays, il se dit relativement confiant quant à l'avenir de l'agriculture en France. Il est, par contre, très préoccupé par les fortes attentes sociétales et politiques. Selon lui, il est nécessaire que BASF « continue de développer des innovations et, en parallèle, de créer les conditions d'un dialogue plus constructif avec l'ensemble des parties prenantes ». [Article modifié le 22 juillet 2019]

15Juillet
[Exclusif] Coup de gueule

Vincent Guyot : « Comment je me suis fait manipuler par Envoyé Spécial »

« Ce n'est pas un magazine d'informations et d'investigations, mais un magazine de manipulations. » Quelques semaines après la diffusion, mi-mai dernier, d'une seconde séquence de Envoyé Spécial consacrée au glyphosate et Monsanto, dans laquelle il est accusé de participer à du « ghostwriting » et de « l'astroturfing » au profit du géant américain, l'agriculteur Vincent Guyot dénonce la « manipulation » de l'équipe d'Élise Lucet. Il confirme et assume être l'auteur de la tribune incriminée par l'émission, publiée - et retirée depuis - sur le site des Échos. En exclusivité, il se livre à la rédaction de Terre-net.

8Juillet
Corteva Agriscience

Sous l'approche « colza différent », Corteva Agriscience regroupe l'ensemble des solutions qu'elle propose aux agriculteurs pour des « cultures de colza plus rentables et plus durables ». Parmi les piliers de cette initiative, la firme met en avant l'évolution des pratiques vers un désherbage « plus raisonné, axé sur la post-levée ».

24Juin
L'actu d'Arvalis

Mélanges de variétés : des différences rarement significatives

La question de l'intérêt des mélanges (ou associations) de variétés de blé tendre au sein d'une même parcelle fait débat. Pour le moment, leurs avantages annoncés ne sont pas tous confirmés par les résultats d'expérimentation. Les connaissances actuelles seraient de toute façon insuffisantes pour concevoir des mélanges adaptés à un service attendu sur le rendement, la qualité, la durabilité des résistances.

21Juin
Désherbage électrique 2/2

Le Xpower Gen 2 arrive chez CNH

La capacité à désherber sans herbicide, sans redouter l'apparition de résistance, sans bouger le sol et donc en évitant les relevées d'adventices, génère de très grandes espérances tant pour l'agriculture bio que celle de conservation. La disparition programmée du glyphosate ne fait qu'accentuer ce besoin de technologies nouvelles. L'une des solutions envisagées est le désherbage électrique. Dans cette seconde partie, nous aborderons les problématiques de sécurité et de mise en marché par CNH. Un premier article abordait la semaine dernière le principe de fonctionnement de la machine.