Phytosanitaires

Utilisations, réglementation, autorisations, retraits, l'actualité des produits phytos.


15Octobre
Chlordécone

Agnès Buzyn a appelé lundi à bâtir un nouveau plan chlordécone, prévu en 2020, « plus ambitieux », « l'urgence » étant selon la ministre de la Santé l'accès à une alimentation non contaminée par cet insecticide utilisé aux Antilles jusqu'en 1993 et toujours présent dans les sols.

13Octobre
Arrêté anti-pesticides à Langouët

La demande de la préfecture d'Ille-et-Vilaine d'annuler l'arrêté municipal interdisant les pesticides à moins de 150 mètres des habitations à Langouët sera jugée lundi matin devant le tribunal administratif de Rennes.

    13Octobre
    Phytosanitaires

    L'audition, à partir de lundi, de quatre ministres par une commission d'enquête parlementaire, sur l'utilisation aux Antilles du chlordécone, pesticide dangereux qui a pollué les sols à long terme, va clore plusieurs mois d'investigations sur ce qu'Emmanuel Macron a qualifié de « scandale environnemental ».

      10Octobre
      Phytosanitaires

      Bayer poursuit ses investissements en faveur de la sécurité alimentaire et de la transparence. Fin septembre dernier, la firme a inauguré le premier « public friendly lab » de la division Crop Science qui permet de « garantir l'inocuité des solutions phytosanitaires pour le consommateur » et de « pouvoir accueillir du public tout en étant en activité ».

      7Octobre
      L'actu d'Arvalis

      Stockage des pommes de terre : comment préparer l'après CIPC ?

      L'utilisation du chlorprophame (CIPC) pour le contrôle de la germination des pommes de terre sera interdite en France dès le 8 août 2020. Arvalis-Institut du végétal regroupe quelques éléments réglementaires et techniques pour éclairer au mieux les opérateurs et producteurs des conséquences de cette décision.

      7Octobre
      Phytosanitaires

      Un maire de l'Yonne prend un arrêté pro-phytos

      À contre-courant de l'opposition aux produits phytosanitaires, le maire d'une petite commune de l'Yonne a pris un arrêté en faveur des produits phytosanitaires, dans lequel il énumère les substances plus dangereuses, selon lui, que celles mises en ½uvre dans « les pratiques agricoles modernes ».