Prix

image Prix

Articles relatifs aux prix agricoles toutes filières confondues.

16Janvier
Filière betteravière

Syndicalisme et coopération en pleine thérapie de couple

Si la relation forte entre syndicalisme et coopération a permis à la filière betteravière de se structurer et de devenir un modèle d'organisation, la fin des quotas et la crise qui a suivi remettent en question ces fondamentaux et les rôles attribués à chacun. L'assemblée générale de la CGB, le 15 janvier, a permis aux responsables syndicaux et coopérateurs d'exprimer leurs griefs respectifs, mais aussi d'envisager un avenir plus serein.

10Janvier
Comptes de l'agriculture

Le résultat net par actif agricole en baisse de 10,6 % en 2019

La Commission des comptes de l'agriculture de la nation (CCAN) a publié le 10 janvier les résultats des exploitations agricoles pour 2018 et les comptes prévisionnels de l'agriculture pour 2019. L'Insee prévoit ainsi, pour l'année passée, une dégradation des résultats économiques du secteur agricole, avec notamment une baisse de 10,6 % du résultat net et une diminution de 7,8 % de la valeur ajoutée, par actif non salarié.


6Janvier
Semis de céréales d'hiver perturbés

En 2020, la paille pourrait bien se vendre à prix d'or !

Avec le cumul important de précipitations, les semis de céréales d'hiver ont été fortement perturbés. De quoi inquiéter les éleveurs quant à la disponibilité en paille pour cet été. Et si ce n'est pas déjà fait, mieux vaut s'y prendre maintenant pour réserver sa paille avant que son prix ne grimpe en flèche.

17Décembre
2019
Comptes prévisionnels de l'agriculture

La valeur de la production agricole a diminué de 2 % en 2019

L'Insee a publié ce 17 décembre les comptes prévisionnels de la branche agricole. En 2019, la contribution de l'agriculture au PIB français est en recul de 5,9 %, et la valeur de la production agricole a diminué de 2 %, un repli principalement lié à la baisse de la production viticole, et au recul des cours des céréales.

17Décembre
2019
Politique agricole

À mi-mandat, les promesses d'Emmanuel Macron sont-elles tenues ?

En matière agricole, les promesses du candidat Emmanuel Macron étaient nombreuses : revenu des agriculteurs, épargne de précaution, accès au foncier, fin des surtranspositions. Deux ans et demi après le début de son mandat, le président de la République a-t-il tenu ses engagements ? Si une partie de ces mesures ont été prévues par la loi Egalim, issue des États généraux de l'alimentation, force est de constater que la concrétisation tarde à venir sur les sujets clés, notamment sur la question des prix payés aux producteurs.

11Décembre
2019
Betteraves sucrières

La CGB compte sur une remontée des prix en 2021

Après deux années difficiles suite à la sortie des quotas, la filière betteravière française est dans le rouge. Si la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) constate un assainissement du marché, l'amélioration ne devrait pas être effective avant 2021 sur les prix payés aux producteurs. Désireuse de tirer les leçons de la crise, notamment des quatre fermetures d'usines, l'organisation a également travaillé sur un plan de filière et attend des engagements du ministre sur le sujet.

10Décembre
2019
Loi Egalim

Dernière année pour transformer l'essai

Après les appels nombreux des producteurs demandant à faire respecter la loi Egalim dans le cadre des négociations commerciales annuelles, le gouvernement avait promis de mettre davantage de pression aux industriels et au distributeurs. L'enjeu est d'autant plus fort que la loi entre dans sa deuxième et dernière année d'expérimentation. À l'occasion du comité de suivi des relations commerciales du 10 décembre, les ministres et les producteurs ont rappelé l'importance d'arriver à des résultats concrets en 2020.

10Décembre
2019
Conjoncture laitière

Le manque de dynamisme de la production devrait soutenir les prix

Le marché des produits laitiers industriels reste contrasté, d'après Benoît Rouyer, économiste au Cniel. La production laitière européenne est en faible progression et la collecte française poursuit son redressement entamé depuis le mois d'août. Le prix standard du lait de vache conventionnel s'élevait à 343 ¤ les 1 000 l en septembre 2019, en augmentation comparé à l'année dernière, à date.