Ovins

image Ovins

Articles traitant de l'élevage de la filière ovins : moutons, brebis allaitantes et laitières.

20Février
Un film documentaire, puis un livre

« Il était une bergère » en train de devenir aussi célèbre que la chanson

Il y a presque un an, nous vous faisions découvrir l'histoire singulière de Stéphanie Maubé, une graphiste parisienne partie élever des moutons de pré salé dans le Cotentin. Delphine Détrie avait en effet décidé de lui consacrer son premier film documentaire "Jeune Bergère", sorti le 27 février 2019. Depuis le 12 février dernier, vous pouvez retrouver dans un livre le parcours semé d'embûches, mais aussi de satisfactions, de cette citadine devenue éleveuse.

24Janvier
Témoignages

Des brebis qui pâturent en hiver chez un céréalier

Dans le sud-ouest, le GIEE Agrivaleur rassemble des éleveurs ovins et des céréaliers qui réfléchissent ensemble sur l'adaptation de leurs pratiques aux conséquences des évolutions climatiques. Parmi les pistes explorées, se trouve le système de production mis en place par un céréalier et un éleveur, dans lequel les animaux viennent pâturer en hiver couverts végétaux et parcelles de blé chez le céréalier.


2Septembre
2019
Pyrénées

Plusieurs dizaines d'éleveurs basques et béarnais ont manifesté lundi matin à Bayonne, déposant des cadavres de brebis devant la sous-préfecture, après ce qu'ils dénoncent comme une attaque d'ours contre un troupeau en estive, survenue avant le week-end.

    6Aout
    2019
    Ariège

    « Entendez-nous à Paris » : une centaine de maires ont exigé mardi à Toulouse, devant la préfecture d'Occitanie, le retrait de l'ours des Pyrénées ariégeoises, dans un contexte de vives tensions après la multiplication des attaques de brebis attribuées au plantigrade, a constaté un journaliste de l'AFP.

      31Juillet
      2019
      Reportage

      C'était la transhumance ou rien. Pas question de renoncer, mais Nicolas Bengoechea, berger à Iraty, dans les Pyrénées, à une poignée de kilomètres de la Navarre espagnole, l'avoue : « À quelques jours de partir, fin avril, c'était le stress dans la vallée, tout le monde ne parlait que de ça ».