Orge

D'hiver, de printemps, brassicole ou fourrager, toutes les orges réunies.

12Avril
Assolements 2018

Léger recul pour les surfaces en céréales à paille

Selon Agreste, le service statistique du ministère de l'agriculture, les surfaces en céréales à paille affichent un léger recul en 2018. Concernant celles en betteraves industrielles, le haut niveau atteint en 2017 se confirme cette année. Quant à la sole de colza ayant subi un net recul l'année dernière, elle remonte au niveau des campagnes antérieures.

5Avril
Sondage

43,7 % des agriculteurs n'ont pas commencé leurs semis de printemps

Des conditions climatiques peu clémentes retardent les semis de printemps. Selon un sondage en ligne réalisé sur Terre-net entre le 27 mars et le 3 avril 2018, 43,7 % des agriculteurs n'avaient pas encore commencé, 28,3 % ont pris un peu de retard et 9,3 % ont dû changer de culture. Les agriculteurs dans les temps ou en avance restent minoritaires, respectivement 14,2 % et 4,4 %. Point sur l'avancement des semis.


20Mars
L'actu d'Arvalis

Comment repérer le stade épi 1 cm ?

Dans le cycle d'une céréale, le stade « épi 1 cm » symbolise le passage entre la phase de tallage et celle de montaison. Lors de cette étape clé, les plantes sont particulièrement sensibles aux accidents climatiques. Des interventions précises sont aussi rattachées à ce marqueur. Cependant, il n'est pas toujours facile de le repérer au champ.

21Février
Sondage

Désherbage sortie d'hiver en céréales : quand le placer ?

Selon un sondage réalisé sur Terre-net du 13 au 20 février, ayant obtenu 1 348 réponses, la majorité des agriculteurs (83,6 %) réalisent un désherbage sortie d'hiver sur céréales. Pour plus de 45,6 % des répondants, ce désherbage est placé en fonction des conditions d'intervention. 23,2 % l'effectuent avant ou au moment du premier apport d'azote et 14,8 % après le premier apport d'azote. 16,3 % n'en font pas.

8Février
Semences

Le marché américain représentant 28 % des volumes mondiaux en bière à lui seul, il pèse plus lourd dans son ensemble que l'Europe, selon les chiffres de Malteurs de France. Il offre donc des opportunités en termes de marché pour la sélection française d'orges de brasserie, qu'a su saisir Secobra.