Oléopro

Pois protéagineux, tournesol, féveroles, soja, lupin. au-delà du colza, les cultures oléagineuses et protéagineuses à l'honneur.

8Mai
L'actu de Terres Inovia

Tour de plaine des cultures oléo-protéagineuses

Terres Inovia réalise un point sur les cultures oléo-protéagineuses dans le nord-est de la France. Alors que la période de floraison se termine pour les colzas, les parcelles en retard commencent à fleurir. Un bon départ de campagne pour les tournesols, dont les semis se sont déroulés dans de bonnes conditions. Du côté des protéagineux, pas de problème sanitaire. À surveiller, la présence de sitones pour les pois de printemps et les symptômes d'ascochytose pour les pois d'hiver.

15Février
Terres Oléopro

Dans cette web-série, on retrouve les agriculteurs dans leurs champs et dans leur ferme. Face caméra, ils nous racontent leur histoire, leur quotidien et nous expliquent la vie des graines oléagineuses qu'ils cultivent.


2Novembre
2017
Colza

La filière ballotée entre bons résultats et la menace sur le biodiesel

Malgré une baisse de 6 % des surfaces, la production française 2017 de colza devrait atteindre 5,5 Mt, selon les derniers chiffres de Franceagrimer. Sur le débouché du biodiesel menacé par une proposition de directive européenne, la France soutiendra la proposition du Parlement européen de maintenir à 7 % le plafond d'incorporation des carburants de première génération pour ne pas pénaliser la filière.

12Octobre
2017
L'actu de Terres Inovia

Réussir le semis de féverole d'hiver

Présente dans la moitié ouest de la France, la féverole d'hiver se sème du 20 octobre (un peu plus tôt qu'un pois d'hiver) au 31 janvier dans le sud. L'important est que les plantes soient levées avant les fortes gelées mais pas trop développées face aux maladies aériennes en sortie d'hiver.

13Février
2017
Transformation

Lesieur se modernise et étend son activité dans le Nord

L'entreprise a dévoilé un projet de modernisation de ses activités industrielles et de recherche à Coudekerque dans le Nord. L'investissement de 21 millions d'euros permettra notamment d'étendre l'activité de recherche, innovation et développement à l'ensemble des produits issus des huiles et protéines végétales de la filière oléoprotéagineuse.