Dossier Retour au dossier Space 2020

Discours de François FillonPas de réponse concrète aux attentes des jeunes agriculteurs

| par Frédéric Hénin | Terre-net média

A quelques jours de la présentation de la loi de finances 2009, William Villeneuve espère que le budget cosacré à l'installation sera préservé.

«Soutenir les jeunes, c’est miser à long terme sur la vitalité des territoires ruraux. C’est oeuvrer pour que la France ne soit jamais coupée en deux mondes : d’un coté, un chapelet de zones urbaines où se concentreraient les activités, de l’autre, le désert rural », a déclaré François Fillon mardi 9 septembre au Space.


«Soutenir les jeunes,
c’est miser à long terme
sur la vitalité des territoires
ruraux." 
(© Terre-net Média)
Or l’inquiétude des JA est grande à quelques jours de la présentation de la loi de finances 2009. « J’espère que le gouvernement tiendra ses promesses pour financer l’installation des jeunes », déclare William Villeneuve, président de jA.

« L’enveloppe allouée à l’installation (JA, bonification) a été verrouillée à environ de 130 millions d’euros. Il faut espérer qu’elle le restera à ce niveau pour 2009 », ajoute William Villeneuve.

Or les rumeurs vont bon train. Le président des JA craint une réduction de 10% du budget consacré à l’agriculture pour 2009.

Aujourd’hui, l’augmentation des taux d’intérêt réduit le volume d’investissements aidés. La bonification d’intérêts est fixée 22.000 euros par installation.

Jeunes agriculteurs s’inquiètent aussi du rôle que les régions veulent jouer dans l’accompagnement des porteurs de projets à l’installation. « Elles veulent travailler avec tous les syndicats. Mais c’est ce que nous avons toujours cherché à faire », explique William Villeneuve qui se souvient que JA a longtemps été le seul syndicat à traiter du sujet de l’installation.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article