Conjoncture laitièreUn redressement des prix est attendu sur le second semestre

| par | Terre-net Média

Dans sa note de conjoncture mensuelle, le Cniel estime que le second semestre 2017 sera plus favorable que le premier. Le prix standard du lait de vache toutes primes et toutes qualités confondues était en moyenne de 318 ¤/1 000 litres en mars 2017 selon l'enquête mensuelle de FranceAgriMer.

(Cliquez sur la vidéo pour la démarrer)

Benoît Rouyer, économiste au Cniel, revient sur la collecte et le prix du lait en France et en Europe dans son point mensuel sur la conjoncture laitière pour le mois de mai 2017.

Il note un redressement de la collecte de lait européenne sur le mois de mars 2017. Pour autant, cela ne se confirme pas en avril. En effet, les sondages hebdomadaires indiquent une rechute de la collecte laitière sur fin avril et début mai aussi bien en France qu’en Allemagne.

« A court terme, il devient improbable que la collecte laitière au niveau européen reprenne significativement, tandis que la demande mondiale montre des signes d’amélioration : les exportations communautaires de poudre de lait et de fromages se sont fortement redressées sur le mois de mars », explique Benoît Rouyer.

Prix du lait (en tonnes), dans les principaux pays européens producteurs :

Source : Observatoire européen du lait MMO.

Concernant le prix du lait payé aux éleveurs, il reste pour le moment à des niveaux très inférieurs aux valeurs atteintes à l’été 2014. Selon l’enquête mensuelle de FranceAgriMer, le prix standard du lait de vache toutes primes et toutes qualités confondues qui intègre le lait conventionnel, le lait bio et le lait destiné à la fabrication d’AOP, était en moyenne de 318 €/1 000 litres en mars 2017.

Benoît Rouyer estime que « le second semestre 2017 s’annonce plus favorable que le premier mais seule une diminution significative des stocks d’intervention permettrait de conforter ce revirement de conjoncture. Reste à savoir si les conditions d’offre et de demande seront suffisamment favorables pour permettre à la Commission d’amorcer prochainement une phase de déstockage des poudres d’intervention. »

Retrouvez toutes les informations sur les marchés, les analyses, les simulateurs, les cotations des matières premières, les synthèses quotidiennes... sur l'Observatoire des marchés de Web-agri,

en cliquant ICI


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 8 RÉACTIONS


louis
Il y a 135 jours
Je suis d'accord avec tout vos messages mais ne penser pas a une grosse augmentation du prix du lait penser plutôt comment produire du lait pas cher ne faite surtout pas vivre vos coopératives en achetant de l'aliment il y as beaucoup de matière première beaucoup moins chère et pour une même production laitière c'est cette solution qui peux vous sauvez
Répondre
steph72
Il y a 140 jours
En effet c'est du n'importe quoi et ça a un seul but masquer le prix du lait des producteurs hors bio et aop et la le prix du lait est beaucoup plus proche des 300.

Répondre
Jonathan
Il y a 140 jours
Il m'énerve toujours autant avec son prix du lait....il mélange le bio. Les aop, les conventionnels.....bref n'importe quoi !!!!
Répondre
Etienne via Twitter
Il y a 140 jours
Les indus ont annoncés un 320 à 325 de moyenne sur l'année. Obligé de faire une hausse sur 2 semestre. Car 1er a 315 moyenne (environ)
Répondre
Jmb1967
Il y a 140 jours
La laiterie nous annonces un prix moyen jusque en septembre de 305 ?????? J ai du mal à comprendre Monsieur Rouyer
Répondre
steph 76
Il y a 140 jours
impeu de sérieux Mr ROUYER cela fait des mois que vous nous dite que la collecte diminue et que le prix va remonter , rien !!! que des peu être , les factures s accumules !!! il y a urgence !!! a l aide !!!
Répondre
vendanges2
Il y a 116 jours
ok avec malou01..........................il n'y a malheureusement pas d'erreur
le lait fait perdre tous les jours de l'argent aux eleveurs....................
je ne sais pas si ça va durer longtemps mais je rejoins louis.........qui comme moi
a dû connaitre une certaine alimentation des vaches..................regain..............foin..............betteraves.(mélée)
un gros avantage...............de grosses économies..........allez trayez bien
et engraissez les coops...............les industriels.......les hypers ou les supers.......
et n'oubliez pas que ce sont les consommateurs qui ne veulent pas payer
leur bouffe........mais qui vont au club ..med.........salut





Répondre
malou01
Il y a 141 jours
ce matin prix du lait annoncer par bressor 250 euros plus les différentes primes environ 310 oh lala ca va mieux il parait que juillet et aout seront mieux pas de quoi fanfaronner ni payer ses factures oui le même prix qu il y a 30 ans chercher l erreur !!
Répondre