Filière laitièreToujours plus de lait produit et mieux payé

| par | Terre-net Média

Depuis le début de l'été, le repli saisonnier de la production de lait est beaucoup plus faible que les années passées.

Collecte nebdomadaire de lait de vache.Collecte hebdomadaire de lait de vache. (©FranceAgriMer) 

Depuis la fin du printemps, la production de lait s’est, comme chaque année, repliée mais le recul a été beaucoup moins prononcé. Le « creux » de la production atteint début août s’est situé à un niveau de collecte supérieur de près de 40.000 tonnes à la moyenne des cinq dernières années. En semaine 31 et 32, la collecte avait progressé de 7 % à 8 % par rapport à la même période un an auparavant, selon FranceAgriMer.

Les dernières informations publiées par l’organisme public révèlent par ailleurs que les prix payés sont toujours orientés à la hausse pour la troisième année consécutive comparés à ceux payés à la même période en 2012 et 2013

Pour le mois de juin dernier, les 1.000 litres ont été payés 376,58 €, toutes primes comprises et toutes qualités confondues et ramenés à un lait standard (38 g de MG / 32 g de MP). Ce prix est le prix payé aux producteurs au cours du mois, il peut inclure des avances. Le prix des 1.000 litres standard était de 368,48 €.

Selon une étude du Service de la statistique et de la prospective du ministère de l’Agriculture, la collecte laitière européenne est toujours dynamique depuis le début de la campagne 2014/2015 qui a débuté en avril dernier. Dans un contexte de prix du lait attractif et de bonne récolte fourragère, les éleveurs accroissent la production.

« En Irlande la collecte s’est accrue de 22 % au mois de mai 2014 par rapport au mois de mai 2013 et de 8 % au Royaume-Uni. En Allemagne et aux Pays- Bas, la croissance est plus faible et se situe entre 3 à 4 %. En revanche, la collecte devient déficitaire dans les pays de l’Est de l’UE qui sont fortement pénalisés par un déficit hydrique. »

Retrouvez toutes les informations sur les marchés, les analyses, les simulateurs, les cotations des matières premières, les synthèses quotidiennes... sur l'Observatoire des marchés de Web-agri,

en cliquant ICI


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article