Filière laitièreNon, la France ne manquera pas de lait !

| par | Terre-net Média

Pas de panique, aucune pénurie n'est à prévoir au sein de la filière laitière, selon le Cniel. L'ensemble des acteurs de la filières sont mobilisés pour assurer un accès à tous les consommateurs aux produits laitiers. Mais l'interprofession demande le maintien de la filière laitière comme secteur prioritaire et réclame au gouvernement de « prendre les mesures qui en découlent ».

Bouteille de laitTous les acteurs de la filière laitière sont mobilisés pour assurer un accès aux produits laitiers à tous les consommateurs, sans pénurie, d'après le Cniel. (©Pixabay)

« Nous sommes en guerre » a martelé six fois d’un ton grave Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée du lundi 16 mars. Mais dans cette lutte que la France mène contre la propagation du Covid-19 sur son territoire, « la filière laitière française affiche une solidarité pleine et entière pour maintenir l’accès aux consommateurs à des produits laitiers sains et surs, sans pénurie », indique l’interprofession laitière dans un communiqué publié ce mardi 17 mars.

De nombreux tweets d’éleveurs attestent également de la poursuite de l'activité de la filière !

Mais la mise en œuvre des mesures de confinement a déjà entraîné une «  baisse de 60 % de consommation des produits laitiers dans la restauration collective », déplore le Cniel. Les produits laitiers étant reconnus comme « produits alimentaires de première nécessité », l’interprofession demande au gouvernement de maintenir la filière laitière comme «  secteur prioritaire » et d’assurer un « accès aux équipements de sécurité tels que les masques », d’octroyer des « dérogations pour la  circulation des salariés mobilisés », mais aussi la « mise en place de système de garde pour les enfants des familles concernées », ainsi qu’une « souplesse » dans la gestion administrative.

Nous remercions l’ensemble des éleveurs et salariés qui œuvrent chaque jour, et dans les règles du confinement, pour fournir aux Français des produits laitiers de qualité, en quantité suffisante.

« En tant que secteur alimentaire prioritaire, toute la filière laitière est pleinement mobilisée : producteurs, coopératives, industriels privés, laboratoires d’analyses interprofessionnels, distributeurs, commerçants, restauration collective », et ce, « dans le respect des consignes de confinement données par le Gouvernement », souligne le Cniel.

Conjoncture mensuelle du Cniel :   Le coronavirus ralentit la hausse des prix du lait

Trois « défis prioritaires » mobilisent l’ensemble des acteurs de la filière :

  • « maintenir la collecte quotidienne du lait à la ferme
  • assurer la transformation en laiteries et les analyses en laboratoires grâce à la mobilisation des salariés
  • faire face aux modifications de circuit de consommation ».

Retrouvez plus d'informations sur l' Observatoire des marchés de Web-agri

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


grrr
Il y a 18 jours
baisse de 60 % de consommation des produits laitiers dans la restauration collective », déplore le Cniel.
pas étonnant vu que les gens sont confinés chez eux ! pour le grand plaisir de la distribution car ils vont bien consommer quand même chez eux......joli effet d'aubaine que nos chers ( chéris et cher cupides aussi) qu'ils seraient bien inspirés d'investir cette manne surprise en retour contre les dégâts causés à tous....mais je suis un rêveur invétéré
Répondre