ConjonctureLes prix des animaux diminuent de 7,5 % sur un an

| par | Terre-net Média

En données corrigées des variations saisonnières, les prix des animaux sont quasi stables en décembre 2014 (+ 0,1 %) mais ils diminuent de 7,5 % sur un an. Tous les chiffres de l'Insee.

« Le prix du porc recule fortement (16,4 % sur un an) en raison de l’embargo sanitaire russe de janvier 2014 et de la concurrence nord-européenne. Le prix de la volaille diminue sur un an (- 6,8 %) sous la pression de la concurrence étrangère. Au contraire, le prix des ovins augmente sur un an (+ 2,9 %) sous l’effet du recul de la production mondiale et de la plus faible concurrence de l’Océanie. Le prix du lait diminue (- 6,8 % sur le trimestre) sous l’effet de la perte du débouché russe depuis août pour les produits laitiers et de l’augmentation de la collecte mondiale. »

Sinon, les prix de production de l’ensemble des produits agricoles ont reculé de 5,5 % sur un an mais ils sont supérieurs de 16 % à leur niveau de 2010. Mais pour les produits animaux, la hausse n’est que de 10 %.  

Moyens de production en baisse depuis juin

« Les prix des consommations intermédiaires continuent de baisser (- 4,4 % sur les sept derniers mois) », note l’Insee. « Le prix de l’énergie diminue très fortement en décembre, de 8 %, et recule de 16,7 % sur un an. Les prix des aliments pour animaux baissent également sensiblement (- 7,4 % sur un an). Les prix des biens d’investissement augmentent un peu sur un mois (+ 0,2 %). »

Retrouvez toutes les informations sur les marchés, les analyses, les simulateurs, les cotations des matières premières, les synthèses quotidiennes... sur l'Observatoire des marchés de Web-agri,

en cliquant ICI


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article