Conjoncture laitièreLes marchés laitiers restent orientés à la hausse, selon le Cniel

| par | Terre-net Média

L'évolution des prix des produits laitiers reste orientée à la hausse et la tendance devrait se poursuivre pour les prochains mois si la demande se maintient au niveau actuel, selon le Cniel. Sur le marché intérieur, les prix à la consommation sont en hausse, jusqu'à 16 % en un an pour le beurre.

 [Vidéo] La note de conjoncture du Cniel de septembre 2018

Cliquez sur la flèche pour lire la vidéo

L es points de conjoncture mensuels de l’interprofession laitière illustrent, mois après mois, la difficulté de l’amont de la filière laitière - les producteurs - à bénéficier des tendances haussières des marchés laitiers. Comme l’explique à nouveau Benoît Rouyer, économiste au Cniel, « l’évolution des prix des produits laitiers est - toujours - orientée à la hausse ». « Cette tendance devrait se confirmer pour la fin de l’année si la demande se maintient à son niveau actuel. »

« Les cours des produits laitiers se sont redressés depuis le début 2018. Le cours du beurre a atteint des niveaux élevés, un peu en retrait des records de l’an passé. La poudre de lait écrémé, quant à elle, se positionne pour la première fois légèrement au-dessus du prix d’intervention. »

Selon l’expert, les prix à la consommation des principales familles de produits laitiers sont en hausse de l’ordre de 2 %. Le beurre, lui, a vu ses prix en rayon augmenter de 16 % en un an.

(Source: Franceagrimer) (Source: Franceagrimer) (©Cniel)  

Du côté de l’offre, la production laitière européenne est freinée par le manque de ressources fourragères pour l’alimentation des troupeaux. « La production laitière se développe à un rythme un peu moins soutenu depuis juin 2018 », explique l’économiste. Ce ralentissement s’est accentué en août à cause des conditions climatiques extrêmement sèches : la production a reculé de 1 à 2 % (par rapport à l’an passé, ndlr), sur chacune des semaines du mois d’août. Le taux de matière grasse du lait est en recul aussi : « - 0,7 point en moyenne sur l’ensemble du territoire ».

Prix mensuel du lait de vache

(Source: Franceagrimer) (Source: Franceagrimer) (©Cniel)

Retrouvez toutes les informations sur les marchés, les analyses, les simulateurs, les cotations des matières premières, les synthèses quotidiennes... sur l'Observatoire des marchés de Web-agri,

en cliquant ICI


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 5 RÉACTIONS


pécheur 35
Il y a 69 jours
pauvres producteurs laitiers rester maitre de votre production vender votre lait au lieu d attendre que votre laiterie vous détermine un prix!!!!!!!!
Répondre
The germs
Il y a 81 jours
Conjoncture laitière CNIEL Septembre 2018: "Les marchés laitiers restent orientés à la hausse"
Conjoncture laitière CNIEL d'octobre 2018: "les prix montent partout, mais pas chez vous"
Conjoncture laitière CNIEL Novembre 2018: "quand ça veut pas, ça veut pas".
Conjoncture laitière CNIEL Décembre 2018: "Joyeux noël quand même!"
Répondre
Bonarien
Il y a 85 jours
Il faut pas que le lait augmente ! C est une volonté !!un iPhone a 1500€ c est pas cher un litre de lait à 0,9€ c est trop cher ! Voilà le vrai problème ! Et tout l argent que l on investit au Cniel devrait servir à faire des campagnes un peu plus énergiques et efficaces !
Répondre
jersiaise
Il y a 85 jours
la tendance pour eurial est de -15 euros la tonne de lait ou va l'argent de la plus valu
Répondre
Bonarien
Il y a 85 jours
Selon Cniel tous les indicateurs sont au vert Alors putain de m....... pourquoi il n’y a pas de hausse Depuis le temps que Rouillé nous annonce une amélioration !
Répondre