Marché des céréalesLes céréales s'effritent sur le marché européen

| AFP

Les prix des céréales et notamment du blé s'effritaient mercredi en début d'après midi sur le marché européen : le blé, qui avait affiché une légère hausse en ouverture de marché, se stabilisait à ses niveaux les plus bas, tandis que le maïs baissait.

Peu avant 15h00 (14h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé était stable sur l'échéance de mars, à 158,25 euros, et perdait 25 centimes d'euro sur celle de mai, à 158,25 euros, pour un peu plus de 10 000 lots échangés. Le blé résiste à la hausse de l'euro, qui a atteint son niveau le plus haut en trois ans face au dollar, car il est déjà à ses planchers de la saison, a souligné un analyste.

Le marché suivra jeudi la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE pour suivre l'évolution de la devise européenne, dont la force pèse sur la capacité d'exportation du blé européen.

« Les investisseurs se rendent bien compte que la BCE n'est pas à l'aise avec l'appréciation de l'euro sur les quatre dernières semaines » et ils s'attendent à ce que son président, Mario Draghi, tente de dissuader les cambistes de continuer à acheter la devise en masse, a estimé Konstantinos Anthis, analyste chez ADS Securities

La tonne de maïs, elle, perdait 50 centimes d'euros sur les échéances de mars comme de juin, à respectivement 151,15 euros et 158 euros, pour un peu plus de 670 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article