Conjoncture laitière Cniel octobre 2016Le redressement du prix du lait se confirme jusqu'au printemps 2017

| par | Terre-net Média

Benoît Rouyer, économiste au Cniel, revient sur la collecte et le prix du lait en France et en Europe. Il nous offre ce mois-ci un éclairage sur les produits laitiers dans le marché de la restauration hors foyer en France.

D 'après Benoît Rouyer , du Cniel , le redressement de la conjoncture laitière se confirme. La production européenne revient doucement à l'équilibre suite à la forte baisse de la collecte en septembre et octobre (jusqu'à -6 % en France et en Allemagne). D'après FranceAgriMer, le prix du lait standard français était de 293 €/1000 litres en août 2016.

Sur les marchés mondiaux, le beurre est toujours à la hausse (+ 60 % depuis mai 2016), tandis que la reprise reste modeste pour la poudre de lait écrémé. Si la situation reste difficile pour les éleveurs européens, la hausse des prix se confirme jusqu'au printemps 2017.

Prix du lait en €/tonne selon l'observatoire européen :

 

Prix du lait standard en €/1000 litres en France d'après FranceAgrMer :

Mise en œuvre de l’aide à la réduction de la production laitière

D'après FranceArgiMer, l’aide communautaire à la réduction de production laitière a été très demandée dans l’ensemble des pays de l’Union européenne, avec une utilisation de la quasi-totalité des crédits. Environ 14 800 producteurs français pourront ainsi bénéficier de ce dispositif pour une réduction totale d'environ 190 000 tonnes entre octobre 2016 et janvier 2017. La France se situe dans la moyenne européenne avec un potentiel de réduction de 2,2 % de sa production sur la période concernée, mais avec des dossiers plus nombreux (24% des producteurs français engagés contre 10% au niveau européen) et une moyenne de réduction par exploitation plus contenue (13,5 tonnes au lieu de 18 tonnes au niveau européen).

Retrouvez toutes les informations sur les marchés, les analyses, les simulateurs, les cotations des matières premières, les synthèses quotidiennes... sur l'Observatoire des marchés de Web-agri,

en cliquant ICI


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 3 RÉACTIONS


domi
Il y a 1004 jours
faudrait-il encore500 ou 1000 producteurs qui se mettent au bio pour voir une production de lait enfin diminuée , ce qui permettrait de réduire un volume conventionnel entrainant une hausse espérée .je le pense..
Répondre
julien79
Il y a 1006 jours
C'est quand meme extraordinaire qu'il faille attendre que le prix des produits transformés augmente pour voir le prix du lait remonter. Dans tout les autres secteurs c'est d'abord le prix de la matière première qui bouge et ensuite se répercute sur le produit transformé.

Mon technicien de coop m'a dit "il faut vite acheter de la poudre de lait pour les veaux car elle augmente" et ensuite me dit " c'est bon signe le lait devrait monter "....

Non mais sérieux???? on commence par payer plus cher le produit avant que le lait remonte!!......

Cela montre bien que toute la filière se remplit les poches et ensuite on pense aux producteurs....
Répondre
Malou01
Il y a 1024 jours
Mais où ou ? Ce prix de lait augmente !!!! Nous savencia prix du lait novembre 210 prix du lait 200 au mois de décembre plus 0,60 primes maximum attention prix en A je ne vous parle pas du prix B catastrophe alors économiste ect ect revues agricoles mais c est bla bla nous ne voyons rien venir et beaucoup d agris sont anéantis je suis révolté de voir et entendre toutes ses bêtises nous c est notre métier nous avons malheureusement les prix et les vrais !!!!
Répondre