Dossier Retour au dossier Prix du lait

[Sondage] Prix du lait81 % des éleveurs sous le seuil de 400 ¤/1.000 l en mars

| par | Terre-net Média

FranceAgriMer a souligné que le prix du lait payé aux éleveurs était supérieur à 400 ¤/1.000 l en janvier et février dernier. Le dernier vote en ligne sur Web-agri semble montrer que ce seuil n'a pas été franchi de nouveau en mars.

Les effectifs de vaches laitières en hausse depuis quelques mois. Les éleveurs profitent de la bonne conjoncture des prix pour produire plus et préparer l'après quota..Les effectifs de vaches laitières en hausse depuis quelques mois. Les éleveurs profitent de la bonne conjoncture des prix pour produire plus et préparer l'après quota. (©Terre-net Média)

Le résultat du dernier vote en ligne réalisé du 29 avril au 5 mai sur Web-agri est sans appel : 81 % des éleveurs déclarent que le prix des 1.000 litres de lait payé en mars est inférieur à 400 € (1). Ils ne sont que 12,8 % à avoir répondu que le seuil des 400 € a été franchi.

La publication attendue du prochain sondage mensuel de FranceAgriMer pour le mois de mars nous permettra de savoir si ce repli est observé à l’échelle nationale. Une piste parmi d’autres à explorer pour expliquer le prix inférieur à 400 € : l’indice de saisonnalité négatif et pénalisant au printemps.

Sondage réalisé du 28 avril au 5 mai 2014.Sondage réalisé du 29 avril au 5 mai 2014. (©Terre-net Média) 

Le mois d’avril s’est caractérisé à nouveau par un niveau de collecte supérieur de près de 10 % à l’année passée à la même époque.

Mais le fort redressement de la collecte n’aura pas été suffisant pour que la France soit parvenue à réaliser son quota à la fin du mois de mars. Le déficit de production porte sur au moins 1 million de tonnes, soit l’équivalent de 5 % de la référence nationale, selon une étude d’Agreste publiée le 6 mai.

Forte sous réalisation en Grande Bretagne

Avec deux mois de différé (compte tenu des délais nécessaires pour collecter les données), Agreste revient par ailleurs sur la conjoncture des filières laitières dans différents pays européens.

« Dans la plupart des pays du nord de l’Union européenne, la collecte de lait de vache a également fortement augmenté depuis l’hiver et nombre de ces pays devraient dépasser leur quota en fin de campagne. Cette forte production s'explique par un prix du lait et des conditions climatiques très favorables. Les hausses de collectes seraient comprises entre + 4 % et + 10 % entre janvier et février 2014. Ainsi, en Allemagne, la collecte aurait augmenté de 4,5 % en février et le dépassement du quota estimé serait supérieur à 2 %. La forte croissance de la production de lait devrait conduire les Pays-Bas à dépasser leur référence de 4 %. Au Royaume-Uni, malgré des hausses de collecte supérieures à 10 % enregistrées sur ces derniers mois, le pays devrait terminer sa campagne laitière en forte sous-réalisation. »

N.B : (1) Sondage réalisé du 29 avril au 5 mai 2014 auquel 358 éleveurs ont participé.

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article