Rapport FAOLe marché du soja fragilisé par l'épidémie de peste porcine africaine en Chine

| AFP

La hausse de la demande mondiale en graines de soja pourrait « s'arrêter brusquement » en 2019 en raison de la propagation rapide de la peste porcine africaine en Chine, selon un rapport de l'Agence des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture FAO publié jeudi.

« Avec la forte baisse des stocks de porcs, la croissance exponentielle des importations, en particulier de soja, au cours des deux dernières décennies, pourrait s'arrêter brusquement », met en garde le rapport.

La Chine est le premier importateur mondial de soja, dont la moitié sert comme aliment de base pour l'élevage des cochons. La tendance à la baisse a déjà commencé. Entre novembre 2018 et mars 2019, les importations chinoises ont chuté de 8 millions de tonnes par mois à 6 millions de tonnes par mois. Or la Chine est un marché crucial pour les producteurs, Etats-Unis et Brésil en tête, le pays achetant à lui seul les deux-tiers de la production mondiale, rappellent les experts de la FAO.

La crise de la peste porcine africaine aura des répercussions, dans une moindre mesure, sur d'autres marchés, en particulier celui du maïs, prédit le rapport. La Chine disposerait d'un stock intérieur de céréales de plus de 300 millions de tonnes - dont 266 millions de tonnes de maïs -, de quoi voir venir.

Enfin, le marché des produits laitiers sera lui aussi probablement touché. La Chine est le premier importateur mondial de petit-lait en poudre, autre composante de base de l'alimentation porcine.

Selon la FAO, les pays producteurs de porcs en Europe et en Amérique pourraient tirer profit de la situation, tout comme les producteurs de volailles, qui peuvent anticiper une hausse de la demande chinoise.

Apparue en Chine à l'été 2018, l'épidémie de peste porcine africaine a conduit les autorités à sacrifier en tout plus de 1 million de têtes. Et la progression de la maladie pourrait « se révéler plus prononcée que prévu », affirme le rapport de la FAO. L'épidémie s'est même propagée aux pays voisins, notamment au Vietnam, cinquième producteur mondial de porcs, où 24 foyers de peste porcine africaine ont été déclarés en février dernier. Environ la moitié de la population porcine mondiale est élevée en Chine, pays qui consomme le plus de ce type de viande par habitant. La peste porcine africaine est une maladie hémorragique virale strictement animale avec un taux de mortalité proche de 100 %, mais non transmissible à l'homme. Outre l'Asie, elle est également présente en Europe de l'est et centrale.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article