Conjoncture laitièreLa sécheresse n'a pas encore impacté la production et le prix du lait

| par | Terre-net Média

Si la sécheresse de ces dernières semaines ne se fait pas encore ressentir sur la production laitière européenne, elle devrait, selon le Cniel, la faire ralentir pour le second semestre et conforter une tendance à la hausse du prix du lait à la ferme dans les mois à venir.

[Vidéo] L'effet de la sécheresse n'est pas encore notable sur la conjoncture laitière, selon Benoît Rouyer (Cniel)

« La conjoncture a peu évolué depuis le mois de juin », annonce Benoît Rouyer, économiste au Cniel qui détaille chaque mois la situation de la filière. « Les conditions climatiques très sèches survenues en Europe au cours des dernières semaines n'ont pas impacté, du moins pour l'instant, les cours des produits laitiers. »

« Le prix du beurre reste élevé, sans pour autant atteindre les sommets de l'année précédente. Celui de la poudre de lait se maintient à des niveaux très bas. »

La production française continue de progresser malgré la sécheresse

« Les sondages hebdomadaires de collecte laitière établis par FranceAgriMer, qui s'arrêtent à fin juillet, ne montrent pas d'évolution spectaculaire sur les dernières semaines. Malgré la sécheresse, la production laitière française reste en légère progression par rapport au niveau de l'année précédente. »

Évolution de la collecte laitière françaiseÉvolution de la collecte laitière française. (©FranceAgriMer) « Concernant les autres pays du nord et du centre de l'Europe, où les écarts de températures par rapport aux normales saisonnières ont atteint des niveaux record, il n'y a pas pour l'instant de données disponibles sur la période estivale qui permettent de mesurer l'impact de cette météo exceptionnelle sur la production laitière. »

Un Prix du lait encore en dessous du prix standard

« Selon l’enquête mensuelle laitière de FranceAgriMer, le prix standard du lait de vache conventionnel était de 306 €/1 000 litres, il se situe 15 € en dessous du prix standard de lait de vache toutes qualités confondues, qui englobe non seulement le lait conventionnel, mais aussi le lait bio et le lait destiné à la fabrication d’AOP. »

« Les prix à la consommation pour les ménages en France évoluent de façon disparate selon les familles de produits laitiers. La progression apparaît très nette pour le beurre, de l'ordre de 16 % sur un an, et beaucoup plus mesurée sur les autres produits laitiers, tels que le lait liquide, les fromages et les yaourts, où les augmentations de prix sont de l'ordre de 2 % depuis un an. »

Évolution des prix à la consommation pour le marché françaisÉvolution des prix à la consommation pour le marché français (©Franceagrimer)

La production laitière devrait se ralentir au second semestre et conforter une hausse du prix du lait

Le directeur des affaires économiques du Cniel annonce enfin : « Les données de marché actuellement disponibles ne montrent pas d'évolution marquée liée au contexte climatique exceptionnel des dernières semaines. La production laitière devrait néanmoins se ralentir en Europe au cours du 2nd semestre et conforter une tendance plutôt à la hausse du prix du lait à la ferme dans les mois à venir »

Retrouvez toutes les informations sur les marchés, les analyses, les simulateurs, les cotations des matières premières, les synthèses quotidiennes... sur l'Observatoire des marchés de Web-agri,
en cliquant ICI

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 20 RÉACTIONS


Malou01
Il y a 55 jours
J adore votre commentaire Mr Rouyer ne sert à rien s'il un boulot facile tu prends les commentaires tu changes quelques mots et hop un article pour lequel tu es payé !!! Nous C est pas le cas heureusement que l'ont ne fait pas des projets en écoutant ces articles ont iraient tout droit au kao !!!
Répondre
balel
Il y a 58 jours
"Conjoncture laitière mai 2018 :
Des signes d'amélioration confirment la tendance à la hausse du prix du lait

Conjoncture laitière juin 2018
Vers une hausse du prix du lait grâce au ralentissement de la production

Conjoncture laitière été 2018
La sécheresse n'a pas encore impacté la production et le prix du lait"

Je sens qu'en septembre c'est bon cette fois ....
Nan mais franchement, Mr Rouyer, vous servez à quoi ?
Répondre
titian
Il y a 67 jours
Tant mieux, il y aura plus de place pour les dairy-manager.
Enfin tant qu'il y aura du stock de cerveau disponible à croire encore à l'eldorado laitier.
Le plus problématique aujourd'hui pour les industriel garder une vitrine autochtone en production pour leurs images de marque, même si c'est aussi quand même bientôt au tour des bio de se faire bananer.
Répondre
steph72
Il y a 67 jours
Hausse des couts de production ( gnr,sécheresse….) ,le revenu risque d'etre au niveau de 2016.
Beaucoup de cessations à venir,il y a un ras le bol chez les producteurs de tout encaisser.
Répondre
Noel Magnin via Linkedin
Il y a 48 jours
Gérer l'eau. ... L'humain a fait des progrès dans ce sens mais reste toujours tributaire de la météo (du climat) car il ne sait pas imaginer de nouvelles solutions sur ce sujet.
Répondre
Claude FOULON via Linkedin
Il y a 48 jours
Le lait moins cher qu'une bouteille d'eau minérale. Ensemble cherchons l'erreur ?
Répondre
Dan 29
Il y a 67 jours
C'est quand que l'on pourra vivre dignement du fruit de notre travail?Pour l'instant c'est les industriels qui encaissent et nous on passe à la caisse...
Répondre
bou21
Il y a 67 jours
ca fait plus d'un an qu'on nous dit que le lait va remonter et on en vois jamais la couleur. marre des spéculateurs.on va nous considérer comme travailleurs bénévoles pendant combien de temps
Répondre
farmer 50
Il y a 68 jours
Concernant les maîtres laitiers, officiellement, l'usine serait à l'arrêt afin d'adapter la chaîne à un nouveau conditionnement voulu par les chinois. Il y a peu, un collègue producteur dans cette coop m'expliquait qu'il y avait de gros problème d'écoulement de la poudre de lait et qu'il y avait de la poudre infantile en stock qui arrivait en limite de DLC. Lactalis nous avait écrit dans un courrier que le marché chinois était un marché de chimère, Synutra carrhaix, Maîtres laitiers Méautis. Alors
Répondre
Patrice Brachet
Il y a 68 jours
Tell je comprends mieux Autre question c est quoi l usine des Maître laitiers du Cotentin qui fabrique pour les chinois et qui est à l arrêt?
Répondre