Lait en poudreL'UE prolonge la suspension du plafond d'intervention publique

| AFP

Les ministres de l'Agriculture de l'UE réunis lundi à Luxembourg ont décidé de prolonger la suspension temporaire du plafond d'intervention publique pour l'achat de lait en poudre, appliquée depuis mars.

« En fixant le plafond à zéro pour la prochaine période, le Conseil autorise ainsi l'intervention publique à n'être déclenchée que par adjudication », explique le Conseil de l'UE dans un communiqué.

« Cette décision va permettre à l'UE de mieux tenir compte de la situation du marché en décidant au cas par cas des volumes de lait écrémé en poudre qui devraient être achetés par l'UE et à quel prix », expliquent encore les États membres. Selon le mécanisme en temps normal, la période d'achat, qui débute chaque année le 1er mars, s'ouvre avec un plafond de 109 000 tonnes de lait écrémé en poudre que la Commission européenne achète au prix d'intervention (169,8 euros/100 kilos), pour absorber des quantités ne trouvant pas preneur sur le marché.

Fin janvier, les 28 avaient décidé une première fois de suspendre temporairement ce plafond, alors que près de 400 000 tonnes de poudre s'étaient accumulés dans les stocks de l'Union. Ces quantités retirées du marché avaient contribué à stabiliser le prix du lait dans un marché en crise. Selon le dernier rapport de l'Observatoire européen du lait, le prix du lait en poudre était de 156 euros/100 kilos en août. Les stocks étaient alors de 282 000 tonnes. Toutefois, plusieurs adjudications se sont tenues depuis et les stocks sont estimés en octobre autour de 240 000 tonnes, a indiqué la Commission à l'AFP.

En 2018, le prix s'est maintenu en moyenne 19 % en dessous du niveau d'intervention publique, souligne le Conseil. En comparaison, les prix du beurre sont en moyenne 117 % au-dessus du niveau d'intervention, ajoute-t-il.

Retrouvez toutes les informations sur les marchés, les analyses, les simulateurs, les cotations des matières premières, les synthèses quotidiennes... sur l'Observatoire des marchés de Web-agri,

en cliquant ICI


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article