Coopératives laitièresEurial et l'Union Valcrest en Rhône-Alpes envisagent un rapprochement

| par | Terre-net Média

Les présidents du groupe Eurial et de l'Union Valcrest, coopérative laitière dont le siège se situe à Givors dans le Rhône (69), viennent de signer une lettre d'intention en vue de fusionner leurs activités de transformation et de commercialisation.

Ce projet de rapprochement entre la coopérative laitière de l’Ouest Eurial et de Rhône-Alpes l’Union Valcrest, qui compte 250 coopérateurs et 214 salariés, reste soumis au vote des assemblées générales de juin 2014 et à l'avis consultatif des élus du personnel. Si le projet aboutit, l'Union Valcrest apportera à Eurial l'ensemble de ses activités aval, soit trois sites de transformation à Crest (26), Vinay (38),La Chapelle-Saint-Laurent (79), un site administratif et logistique à Givors (69), ainsi que la commercialisation de ses produits : des Igp ou des spécialités régionales au lait de vache comme le Saint-Marcellin Igp, le Saint-Félicien, la Brousse... et des fromages de chèvre à forte valeur ajoutée, comme les chèvres lardés, les panés de chèvre, le Picodon Aop...

Débouchés supplémentaires

L'Union Valcrest conservera l'intégralité de ses activités amont : collecte, paie de lait, et conseil technique aux producteurs. Valcrest sera représentée au sein du Conseil d'administration d'Eurial.

Si le rapprochement est acté, les produits de l'Union bénéficieront de l'expertise industrielle d'Eurial et seront plus largement diffusés par les équipes commerciales d'Eurial, présentes aussi bien dans la grande distribution qu'en restauration hors foyer ou à l'export.

Pour le président de Valcrest, Pierre-Jo Aufranc : « Ce rapprochement avec Eurial offre de nouveaux horizons à nos produits et s'impose comme un levier de développement majeur pour offrir des débouchés supplémentaires au lait de nos producteurs en Rhône-Alpes et  Saône-et-Loire. » Grâce à ce projet de fusion, Eurial et Valcrest peuvent renforcer leur positionnement sur des produits chèvre à forte valeur ajoutée (chèvres lardés, chèvres panés) ainsi que sur des spécialités fromagères régionales en vache (Igp).

L'union ValcrestValcrest collecte 45 millions de litres en Rhône-Alpes et Saône-et-Loire, dont 17 millions de litres de lait de chèvre. (©Valcrest)

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article