Baisse de l'excédent agroalimentaireDepuis janvier 2014, les produits laitiers et les bovins vifs font exception

| par | Terre-net Média

Tous produits confondus, l'excédent des échanges agroalimentaires français atteint 782 M¤ en avril 2014, en baisse de 158 M¤ par rapport à avril 2013. Mais le solde commercial des produits laitiers et de bovins vifs croît de 160 M¤.

FromagesLes exportations de produits laitiers ont augmenté
de 59 millions d’euros en avril 2014. (©Terre-net Média)

Tous produits confondus, « l’excédent des échanges en produits transformés atteint 623 millions d’euros (M€) en avril 2014, en hausse de 85 M€ par rapport à avril 2013 », selon le Service de la statistique et de la prospective du ministère de l’Agriculture.

« Les exportations restent stables par rapport à avril 2013. Les exportations de produits laitiers augmentent de 59 millions d’euros : les prix et les volumes sont en hausse à la fois vers l’UE et vers les pays tiers. Depuis janvier, l’excédent commercial croît de 150 M€. Il s’établit à 1,25 milliard d’euros. »

Les ventes de viandes de volailles continuent de diminuer à destination du Moyen-Orient mais celles de bovins vifs de 106 M€ sont quasiment inchangées par rapport au mois précédent.

Avec les produits laitiers, elles sont les seules à afficher un bilan positif par rapport à 2013. Le solde commercial des autres produits agricoles et transformés affichent en effet un recul prononcé depuis quatre mois par rapport à la même période en 2013. Sur un an, l’excédent commercial agricole et agroalimentaire recule invariablement.

« Tous produits confondus, l’excédent des échanges agroalimentaires français atteint 782 M€ en avril 2014 et diminue de 158 M€ par rapport à avril 2013. Les exportations baissent plus vite que les importations. »

« Avec les pays tiers, l’excédent (403 M€) diminue de 41 millions d’euros par rapport à avril 2013. Les exportations d’alcools diminuent de 51 M€, notamment vers Singapour, les Etats-Unis et la Chine. »

« Avec l’Union européenne, l’excédent (379 M€) diminue de 117 millions d’euros par rapport à avril 2013. »

« Sur les quatre premiers mois de l’année 2014, l’excédent atteint 3,4 milliards d’euros, en baisse de 965 millions d’euros. Si l’excédent en produits transformés augmente, celui en produits agricoles bruts diminue de 1,1 milliard d’euros. La baisse des cours des céréales fait chuter la valeur des exportations. »

 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


Patrick
Il y a 896 jours
l'agriculture Française subit de plus en plus de contraintes,: normes, charges, bien être animal, qui alourdissent les investissement, donc les couts, la main d'œuvre qui est déjà la plus chère du monde et la moins motivée,(beaucoup de secteurs peinent à recruter alors que nous sommes à 10 % de chômage), des contraintes de quantité à produire
alors que reviennent sur le marchés des produits de bien moins bonnes qualité et qui sont introduits dans le circuit
Répondre