Prix du beurreDécryptage sur les raisons d'une envolée historique

| par | Terre-net Média

Benoît Rouyer, économiste au Cniel, analyse les raisons de la hausse importante du prix du beurre. Selon lui, « rien ne semble annoncer un revirement de tendance » pour les prochains mois.

[Vidéo] Benoît Rouyer : « Sur le marché du beurre, rien ne semble annoncer un revirement de tendance »

« S

ur les marchés de gros, le prix du beurre a atteint des sommets. Et rien ne semble annoncer un revirement de tendance », explique Benoît Rouyer, économiste au Cniel, dans une vidéo où il décrypte les points clés de l’envolée du prix du beurre.

L’image du beurre auprès du grand public a changé

« L’image du beurre, sa réputation et son traitement médiatique ont radicalement changé ces dernières années. » La matière grasse laitière a été récemment réhabilitée sur le plan scientifique, par des études remettant en cause les effets présumés néfastes du beurre sur la santé.

Surtout, le beurre profite d’une adhésion croissante des consommateurs aux valeurs de naturalité et de plaisir, notamment retransmises dans les émissions télévisées sur la cuisine.

Conséquence, la consommation a bien progressé ces dernières années dans l’Hexagone. « Entre 2012 et 2016, la consommation de beurre a augmenté de 7 % dans le monde, de 9 % dans l’Union européenne, et de 12 % en France. »

« Les débouchés historiques du beurre et de la crème sont très dynamiques en France. Et de nouveaux marchés se mettent en place, notamment en Extrême-Orient. »

La production de lait a baissé continuellement pendant près d’un an

Entre l’été 2016 et le printemps 2017, les laiteries ont collecté moins de lait pour fabriquer du beurre ou d’autres produits laitiers. Habituellement, la production de lait et donc de beurre est plus forte au premier semestre, grâce à la pousse de l’herbe au printemps. Mais la baisse de la production de lait n’a pas permis de constituer des stocks suffisants pour le second semestre 2017

Beurre ou poudre de lait écrémé, une hausse des prix différente

Pourquoi le prix du lait n’a pas augmenté autant que le prix du beurre ? « Tout dépend du mix produit des laiteries. » Entre juin 2016 et juin 2017, le prix du beurre a doublé. Celui de la poudre de lait écrémé n’a augmenté que de 15 %. Par ailleurs, « les prix du beurre destiné au marché des industriels varient beaucoup au fil du temps, contrairement au prix de la barquette en supermarché, qui reste très stable au cours de l’année ».

 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 14 RÉACTIONS


Jean-marc-89
Il y a 19 jours
Je peine à comprendre pourquoi la pénurie de beurre étonne tout le monde, c'est le début de crises a répétitions, que le monde entier connaîtra dans le futur.
Les agriculteurs sont pris pour des ordures, nous avons déjà le malheur d'être sous les ordres D'administrations, qui n'y connaissent absolument rien, des Directeurs minables, qui ne pensent qu'à s'en mettre plein les poches, en foutant de l'avenir des exploitations, le plaisir de détruire exemple La MSA.
Il faut dénoncer aussi tout ceux qui ont victimes de voisinages Orduriers, qui n'hésites pas à déposer des plaintes, pour tout se qu'ils leurs passent par la tête, et comme la majorité des Maires s'en foutent, cela fait le grand plaisir des Minables de la Justice, tout comme les poursuites judiciaires des Administrations, avec un seul et unique but détruire, le comportement de vrais Salops !.
Il faut pas oublier non plus Royal et Hulot, les plus grands destructeurs, de ceux qui se battent pour produire, qui osent nous faire croire que l'irrigation n'est pas nécessaire, ors que je regrette si les vaches n'ont rien à manger, on arrive à cette situation.
C'est le début de la catastrophe, il faudrait s'en prendre à tout ces salops qui ont fait détruire, ou détruit des milliers d'exploitations Agricole, au lieu de raconter n'importe quoi dans les commentaires, comme cela est fréquent.
Dites la vérité et pas n'importe quoi ayez le courage de traiter les Salops de Salops !!.
Merci.
Répondre
syndicat de merde
Il y a 20 jours
la honte plus defendu.... c fini les vaches dans le camion et maintenant les vacances....ET le cniel chez pole emploi comme beaucoup d autre qui gravite autour de nous
Répondre
defendeur16
Il y a 23 jours
moi , c'est déja fait , steph 72 , on se connait sur web agri , je ne regrette rien ! quand un pays dénigre ceux qui nourrisse sa population , c'est un grand signe de décadence politique .....
Répondre
DENIS Earl orthe
Il y a 23 jours
STEPH 72, non moi j'arrête la production ce n'est juste plus tenable, pour le premier semestre 2018 le prix va baisser.Faites comme moi ARRETEZ.
Répondre
The germs
Il y a 24 jours
Le CNIEL fait de belles pub, avec des slogans qui colle bien à la réalité des éleveurs: Le lait, des sensations fortes! ... :)
Répondre
steph72
Il y a 25 jours
Surtout qu'ils nous coutent de l'argent .
L'industrie laitière est florissante grace à la contribution des producteurs qui acceptent de travailler à perte.
Répondre
jersiaise
Il y a 25 jours
Je croyais que la vache sur le tricycle avec les bouteilles de lait faisait une tournée de vente directe (CNIEL comité nationale de l'injustice de l'économie laitière), ils ne prévoient et ne propose rien juste de commenter les derniers éventements a quoi ils servent??
Répondre
geoblack
Il y a 25 jours
N'importe quoi ! La pénurie de beurre est liée au fait que la grande distribution n'accepte pas de payer le beurre. Ainsi elle préfère créer artificiellement cette pénurie pour pouvoir justifier une augmentation du prix du beurre au consommateur. Le consommateur, étant privée de beurre, va donc se ruer sur celui-ci sans se poser la question du prix. Ainsi la grande distribution a augmenté ses marges sur le dos du producteur laitier qui ne voit pas son lait payé plus chère. Absolument révoltant !!!!
Répondre
The germs
Il y a 25 jours
Il y a déjà une saisie en arrière plan... tu n'as pas vu la vache, juste derrière, qui s'en va en triporteur??
Répondre
jersiaise
Il y a 25 jours
Le coût de téléphone venait peut être de lactalis pour la rédaction de la prochaine vidéo, il vende le beurre et garde l'argent du beurre chose qui n'a pas était clairement dite encore une fois de plus, alors que nous les paysans pleurons devant nos dettes. Pourquoi q'ils ne mettent une vidéo d'une saisie en arrière plant.
Répondre